Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

[Billet] Commande publique

Un zeste de social, cela ne peut pas faire de mal !

Publié le 12/09/2018 • Par Jean-Marc Joannès • dans : Billets juridiques, France

Passation d'appels d'offres de marchés publics
AdobeStock
Selon la direction des affaires juridiques de Bercy, il est encore nécessaire de guider les acheteurs publics et de réaffirmer la pertinence de l’insertion de clauses sociales.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

C’est un bilan en demi-teinte : selon la direction des affaires juridiques (DAJ), et malgré une montée en puissance, seuls 8,6 % des marchés publics supérieurs ou égaux à 90 000 euros HT intègrent une clause sociale (1). La troisième version du « Guide sur les aspects sociaux de la commande publique », qui vient d’être mise en ligne sur le site de la DAJ, rappelle que ces clauses répondent à une politique publique officielle, lancée dès 2008.

Une édition actualisée du guide était nécessaire pour prendre en compte le nouveau cadre juridique de la commande publique et « dégager le socle commun des clauses sociales », mais surtout pour « réaffirmer la pertinence des clauses dès lors que les acheteurs se sont assurés de la capacité de réponse du marché ».

S’emparer davantage des clauses sociales

La DAJ encourage fortement les acheteurs publics à s’emparer davantage des clauses sociales : « Tout décideur peut et doit envisager le marché public comme un facteur d’insertion sociale », martèle la DAJ car, techniquement, ces clauses ne sont qu’un outil parmi d’autres.

[70% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Cet article est en relation avec le dossier

Domaines juridiques

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Télétravail : les pièges à éviter

de MUTAME

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Un zeste de social, cela ne peut pas faire de mal !

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement