Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Rencontre d’actualité

PLF 2019 : une loi de finances de transition ?

Publié le 11/09/2018 • Par La Rédaction • dans : A la Une finances, Actualité Club finances, France

seine-paris-UNE
Jean Robert Thibault / Creative Commons Attribution-Share Alike 2.0 Generic license
Le projet de loi de finances pour 2019 laissera-t-il un répit aux collectivités ? Après la séquence de la contractualisation, le projet de réforme fiscale, ce PLF, qui doit être présenté le 24 septembre, semble s’inscrire dans une certaine continuité. Mais le diable se cache dans les détails. Confirmation le 11 octobre au Conseil régional d’Ile-de-France avec la divulgation des principales mesures du texte, lors de la prochaine rencontre d’actualité du Club Finances. Inscription gratuite ici

Cet article fait partie du dossier

PLF 2019 : un budget de transition

Réforme fiscale, contractualisation, engagement de désendettement, les collectivités sont plus que jamais sous pression financière. Mais cette année, le projet de loi de finances pour 2019 qui doit être présenté le 24 septembre prochain, semble s’inscrire dans la continuité, tout du moins concernant les mesures « collectivités locales ». Toutefois, après une séquence finances locales aussi dense ces derniers mois, certaines interrogations demeurent sur la profondeur de l’empreinte laissée par ces mesures sur les prochains budgets des collectivités et sur leur capacité à investir.

Des questions en suspens

Comment les collectivités peuvent-elles s’adapter à ces nouveaux défis qui se dessinent ? Comment trouver des marges de manœuvre nécessaires à la maîtrise des dépenses demandée et au maintien des investissements ? Quelle politique fiscale pour quelles conséquences financières ? Quel pilotage financier privilégier ?

Découvrez les grands équilibres du projet de loi de finances 2019, les mesures fiscales proposées, l’évolution des dotations de l’Etat et des mécanismes de péréquation analysés Arnaud Menguy, sous-directeur des finances locales et de l’action économique à la Direction générale des collectivités locales (DGCL) lors de notre prochaine rencontre d’actualité, le 11 octobre à Paris.

L’investissement en balance

En partenariat avec KPMG et les Caisses d’Epargne-BPCE et avec le soutien de la région Ile-de-France et de l’Afigese, l’événement, qui aura lieu au conseil régional d’Ile-de-France donnera l’occasion d’apprécier, d’analyser et d’anticiper l’évolution de l’investissement local grâce à des études dévoilées en exclusivité par Les Caisses d’Epargne et l’Observatoire des finances et de la gestion publique locales.

La matinée sera animée par Cédric Néau, chef de service Finances de la Gazette des communes, responsable du Club finances

 

Décryptage exclusif du PLF 2019 par la DGCL

Etudes et cartographie des conséquences sur l’investissement

Analyse et commentaires d’experts finances et de territoriaux

 

Programme indicatif

8h45 : accueil

9h : accueil par Valérie Pécresse, présidente du  Conseil régional d’Ile-de-France ou son représentant.

 9h15 : présentation du PLF 2019 par Arnaud Menguy, sous-directeur des finances locales et de l’action économique à la Direction générale des collectivités locales (DGCL).

10h00 : Analyses et commentaires du PLF par Claire Delpech, conseillère, finances, fiscalité et habitat à l’Assemblée des communautés de France, Franck Claeys, directeur économie et finances territoriales de France Urbaine

10h30 : pause

10h45 : Portrait financier de l’investissement public local par Thomas Rougier, secrétaire général de l’Observatoire des finances et de la gestion publique locales

11h15 : Dynamiques nationale et territoriales de l’investissement public local : par Alain Tourdjman, directeur des études et prospectives de BPCE et Jean-Sylvain Ruggiu, directeur du secteur public des Caisses-d’Epargne

11h45 : table ronde « Investissements, dépenses de fonctionnement : comment les optimiser dans un environnement financier si contraint ? »

Avec Françoise Larpin, associée directrice nationale Secteur public chez KPMG, Jean-Philippe de Saint-Martin*, DG finances au Conseil régional d’Ile-de-France, Igor Semo, maire de Saint-Maurice et membre du bureau de l’APVF, Frédéric Jalier, directeur général adjoint département ressources à Pantin.

12h30 : cocktail de fin d’événement jusqu’à 13h30.

*sous réserve

 

Informations pratiques

  • Date : jeudi 11 octobre de 8h45 à 13h30
  • Adresse : Conseil régional d’Ile-de-France, Hémicycle Simone Veil, 57 rue de Babylone – 75007 Paris
  • Participation gratuite, dans la limite des places disponibles – inscription avec le code CLUBFI18E
  • Pour s’inscrire, cliquez ici

Cet article est en relation avec le dossier

1 Réagir à cet article

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

PLF 2019 : une loi de finances de transition ?

Votre e-mail ne sera pas publié

Henri Tanson

11/09/2018 04h48

Il faudra surtout, surtout, éviter de parler de l’Union européenne; il ne faudrait quand même pas expliquer que la politique économique imposée par l’UE (austérité, baisse du budget de l’Etat, baisse des subventions et autres dotations, suppression des communes, fusions diverses et variées, mises en concurrence du public avec le privé, suppression à terme de tout ce qui est public, etc.) est pour beaucoup dans les problèmes que rencontrent les collectivités territoriales; problèmes qui semblent devoir encore augmenter dans les années à venir…
Parce que, l’UE, plus on en parle, moins on l’aime !!!
Mais je suis rassuré, personne n’osera évoquer la question…
Et quant à imaginer une alternative à cette politique, faut pas rêver !!!

Commenter
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement