Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club RH

Compétences

Les agents de nettoiement luttent aussi contre l’ambroisie

Publié le 14/09/2018 • Par Françoise Sigot • dans : actus experts technique, France, Toute l'actu RH

Ambroisie_AdobeStock_29754765
Adobestock
Afin de combattre l’ambroisie, une plante hautement allergisante, la métropole de Lyon forme ses équipes chargées de l’entretien des voiries depuis quelques années. D'ici à la fin de l'été 2018, 200 agents du service de la propreté urbaine sur les 900 qui assurent le nettoiement auront ainsi suivi une formation d’une demi-journée.

[Métropole de Lyon, 59 communes, 9 200 agents, 1,3 million d’hab.] Adaptation des techniques de fauchage, sensibilisation du public et des professionnels de santé aux risques allergiques, constitution d’un réseau de référents « ambroisie » communaux… Les outils de lutte déployés ces dernières années ne manquent pas dans cette région de France la plus touchée par la prolifération de l’ambroisie, mauvaise herbe dont le pollen est hautement allergène. Et depuis deux ans, l’arsenal s’est enrichi avec la formation des agents de nettoiement et des agents de maîtrise du service « propreté urbaine » aux techniques d’identification et d’arrachage de la plante.

« En dépit des moyens que nous mettons en œuvre depuis plusieurs années, et tout spécialement la modification de nos fauches, nous constatons que l’ambroisie est toujours très présente. Nous avons donc décidé d’engager les agents qui assurent le nettoiement des chaussées dans cette lutte afin qu’ils puissent correctement l’identifier avant de l’arracher », expose Dominique Lemesle, responsable des territoires des servicesurbains à la métropole de Lyon.

Principes de précaution

Afin de prendre en charge cette mission nouvelle, 200 agents du service de la propreté urbaine sur les 900 qui assurent le nettoiement ont suivi ou vont suivre une formation d’une demi-journée d’ici à la fin de l’été.

Article réservé aux abonnés Gazette
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes
  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous à La Gazette

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club RH

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club RH

S'abonner Déjà abonné ? connexion
Réagir à cet article

Aujourd'hui sur le Club RH

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Les agents de nettoiement luttent aussi contre l’ambroisie

Votre e-mail ne sera pas publié

Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement