logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/579861/des-ateliers-collectifs-pour-un-meilleur-bien-etre-professionnel/

RISQUES PSYCHOSOCIAUX
Des ateliers collectifs pour un meilleur bien-être professionnel
Maud Parnaudeau | France | Toute l'actu RH | Publié le 13/09/2018

Le conseil départemental de l'Yonne a profité de la semaine de la qualité de vie au travail, organisée par le réseau Anact-Aract, au mois de juin 2018, pour lancer des actions de réflexion sur le sujet.

Happy motivated young business team

[Yonne, 1 800 agents, 340 900 hab.] La qualité de vie au travail (QVT) est l’affaire de tous. Et chacun peut y contribuer à son niveau. Encore faut-il que les agents aient conscience du rôle qu’ils ont à jouer. Pour les sensibiliser et les rendre acteurs d’une réflexion sur leur responsabilité dans ce domaine, le conseil départemental de l’Yonne a décidé de marquer les esprits en organisant plusieurs actions au moment de la semaine de la qualité de vie au travail du réseau Anact-Aract, en juin 2018.

« Dans la collectivité, les temps de mobilisation commune sont assez rares et se font sur un format de type grand-messe à travers les rencontres du management et la cérémonie des vœux et des médailles. Il manquait un temps thématisé autour du bien-être sur son poste et au travail en général », explique Corine Fialon, cheffe du service « prévention des risques et vie au travail » (lire l’encadré) [1]. Une occasion de prendre le temps d’interroger ses pratiques. « Nous voulions permettre aux agents de se questionner : qu’est-ce que je fais et qu’est-ce que je pourrais faire pour améliorer la qualité de vie au travail ? » rapporte Cécile Fromaget, infirmière du travail.

Salade participative

Durant cette semaine, il a été proposé aux agents volontaires un parcours « QVT » comprenant des ateliers sur les techniques de gestion des émotions et du stress en milieu professionnel, la prévention des mauvaises postures, et des témoignages écrits et des vidéos d’actions déjà réalisées au quotidien par des collègues.

POUR ALLER PLUS LOIN