logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/579349/des-sapeurs-pompiers-pointent-les-defaillances-de-lorganisation-des-secours/

URGENCES
Des sapeurs-pompiers pointent les défaillances de l’organisation des secours
Coline Léger | Actu experts prévention sécurité | Régions | Publié le 31/08/2018

Neuf mois après le décès de Naomi Musenga, dont l’appel de détresse au Samu de Strasbourg était resté vain, un syndicat de sapeurs-pompiers et un syndicat hospitalier du Bas-Rhin adressent une lettre ouverte au Premier ministre. Ils réclament davantage de procédures communes entre les centres d’appels du 15 et du 18.

Une fois n’est pas coutume, blancs et rouges partagent le même constat. Le Syndicat  Autonome des sapeurs-pompiers professionnels et des personnels administratifs, techniques et spécialisés (SPP-PATS) du Bas-Rhin et le Syndicat CGT Hôpitaux universitaires de Strasbourg ont adressé une lettre ouverte au Premier ministre. « La population bas-rhinoise est en danger, les secours aux personnes ne sont plus dispensés de façon efficace », s’alarment les deux organisations.

En cause, selon elles, le manque de moyens, face à l’augmentation de l’activité opérationnelle. « Nous sommes sur-sollicités ! Le 28 août dernier, nous avions fait autant d’interventions que le 3 décembre 2017 ! », précise Cyril Grandpré, président du syndicat autonome SPP-PATS et opérateur au centre de traitement de l’alerte ...

CHIFFRES CLES

Le Sdis du Bas-Rhin (en 2017) :

  • 290 563 appels
  • 69 951 interventions
  • 613 sapeurs-pompiers professionnels
  • 4413 sapeurs-pompiers volontaires
  • 139 personnels administratifs et techniques


POUR ALLER PLUS LOIN