Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

financements

L’Etat, La Poste et la CDC s’engagent vers la « création d’un grand pôle financier public »

Publié le 30/08/2018 • Par Emilie Buono • dans : A la Une finances, Actualité Club finances, France

Eric Lombard (DG de la CDC), Sophie Errante (présidente de la commission de contrôle de la CDC), Bruno Le Maire (ministre de l'Economie et des Finances) et Philippe Wahl (PDG du groupe La Poste)
Eric Lombard (DG de la CDC), Sophie Errante (présidente de la commission de contrôle de la CDC), Bruno Le Maire (ministre de l'Economie et des Finances) et Philippe Wahl (PDG du groupe La Poste) Emilie Buono
Le ministre de l'Economie a officiellement annoncé, jeudi 30 août, le prochain rapprochement entre la Caisse des dépôts et le groupe La Poste, la première devenant actionnaire majoritaire du second. En contrepartie, la CDC apportera à La Banque Postale sa participation à la CNP Assurances. C'est donc l'aboutissement de longues discussions, qui doit permettre la mise en place d'un "grand pôle financier public au service des territoires".

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Une « opération de création d’un grand pôle financier public » : c’est ainsi que Bruno Le Maire, ministre de l’Economie et des Finances, a qualifié le rapprochement entre la Caisse des dépôts (CDC) et La Poste, annoncé officiellement jeudi 30 août, à l’issue d’une rencontre avec les dirigeants des deux groupes. Concrètement, le gouvernement veut permettre à la CDC, via un amendement au projet de loi relatif à la croissance et à la transformation des entreprises, qui sera examiné à partir de la semaine prochaine à l’Assemblée nationale, de « devenir actionnaire majoritaire au capital de La Poste, aux côtés de l’Etat ».

Interrogé sur le retrait de l’Etat du groupe, le ministre s’est voulu rassurant : « La Poste restera une entreprise 100 % publique. Elle sera plus puissante après cette opération qu’avant ». Si la CDC aura « plus de 50 % du capital », « l’Etat n’a pas vocation à descendre sous la minorité de blocage », a indiqué Eric Lombard, directeur général de la Caisse, tout en précisant que le « calage définitif » serait fait dans « les semaines ou les mois à venir ».

La CNP sous contrôle de La Banque postale

Dans le même temps, la Caisse des dépôts apportera sa participation à la CNP Assurances (dont elle détient 42 % des parts) à La Banque postale, qui en deviendra donc actionnaire majoritaire (1). C’est donc là l’aboutissement de négociations engagées depuis plusieurs années déjà.

« Pour La Poste, c’est un apport de fonds très important, un soutien à son développement, des capacités financières supplémentaires, un pôle de banque-assurance public dirigé par Rémy Weber (2) plus puissant et plus solide, et donc des moyens de développement et de transformation », a commenté Philippe Wahl, PDG du groupe.

Cette « opération absolument majeure et […] historique » doit permettre à la fois de « simplifier les relations avec les clients » et d’apporter « un flux d’affaires » supplémentaire à La Banque Postale. En tant que maison-mère, celle-ci dirigera donc la CNP, mais elle sera contrôlée par La Poste, elle-même sous la houlette de la CDC, « qui gardera donc ce rôle prépondérant de l’ensemble de la chaîne de contrôle », a expliqué Philippe Wahl.

La Poste ne sera pas « une filiale » de la CDC

Pour autant, il est « hors de question que La Poste devienne une filiale de la Caisse des dépôts », selon Eric Lombard, qui voit plutôt dans ce « rapprochement » un moyen « d’augmenter les synergies entre les deux maisons », « dans les maisons de services au public, le financement du service public local, dans ce qui est digital… » Le tout « au bénéfice des territoires et dans une lutte contre les fractures territoriales », tel que le prévoit le mandat de La Poste, mais également celui de la CDC, via sa nouvelle Banque des territoires, précise le DG.

Sans dénier la « nécessité absolue de réinventer les activités de La Poste », dont le chiffre d’affaires lié au courrier est en nette diminution, c’est également cette logique de développement des territoires que met en avant Bruno Le Maire. « Cette opération s’inscrit dans la politique du gouvernement en faveur des territoires et des services publics. Elle vient compléter le plan très haut débit, la création de l’Agence nationale de la cohésion des territoires et celle de la Banque des territoires. […] Nous croyons au rôle de l’Etat, des services publics dans le financement du développement des territoires français », a-t-il insisté.

Après la promulgation de la loi Pacte, l’Autorité des marchés financiers sera saisie par les protagonistes, qui souhaitent procéder sans recourir à une OPA. « Si cette dérogation n’est pas accordée, on s’adaptera », anticipe Eric Lombard.

Thèmes abordés

Notes

Note 01 La Banque Postale est déjà présente au capital de CNP Assurances, via Sopassure, qu'elle détient avec BPCE au terme d'un accord qui s'achève fin 2019 Retour au texte

Note 02 président du directoire de La Banque postale Retour au texte

Réagir à cet article

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

L’Etat, La Poste et la CDC s’engagent vers la « création d’un grand pôle financier public »

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement