Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Santé Social

[Tribune] Municipales 2020

I have a dream… pour les CCAS – Claudine Paillard, première vice-présidente de l’Actas

Publié le 18/02/2020 • Par Auteur Associé • dans : A la Une santé social, Dossier Santé Social

Paillard Claudine Première vice-présidente de l’Association des cadres territoriaux de l’action sociale (Actas)
D.R.
À un mois des élections municipales, on s’active dans les villes et les EPCI à préparer l’installation des futures instances… et dans les CCAS et CIAS à organiser les premières séances des conseils d’administration.

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

Pour l’heure, c’est le suspens : le futur vice-président du CCAS aura-t-il suffisamment de poids au sein du conseil municipal ? Sa délégation sera-t-elle cohérente avec le rôle de vice-président ? Les autres élus désignés seront-ils suffisamment disponibles pour faciliter le quorum nécessaire à la tenue des séances ? Et pour les personnalités qualifiées ; doit-on déjà sonder les quelques personnes qu’on a en tête quitte à ce que les futurs élus aient leurs propres idées et préfèrent d’autres nominations ? Ou bien faut-il attendre quitte à se retrouver avec un conseil d’administration composé de façon disparate et à la va-vite ? Enfin, les associations qui sont réglementairement saisies, désigneront-elles ou non des personnes pour siéger, ou bien, faute de bénévoles, passeront-elles leur tour ?

C’est dans cette inquiétude un peu fébrile qu’on se prend à rêver d’un CCAS :

  • dont les aspects organisationnels ne soient pas oubliés dans la préparation des élections ;
  • rénové, plus actif et représentatif de la société civile, fort d’un vrai collège d’usagers et d’habitants, nommé selon des règles clarifiées et plus démocratiques ;
  • rassemblant aussi un collège institutionnel représentatif des différents financeurs pour faciliter le commun ;
  • orientant son action plus que ne subissant l’orientation des tutelles ;
  • se sentant un véritable lieu de la construction d’une réflexion collective sur la vision et la conduite de l’action sociale articulée et cohérente… plutôt qu’une chambre d’enregistrement ou qu’un simple gestionnaire, mais…

À rêver surtout d’un CCAS dont les orientations figureraient dans les programmes des candidats, dans la vision d’une action sociale transversale, forte et politiquement portée ! Mais ce n’est qu’un rêve malheureusement.

Thèmes abordés

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Réforme de la protection sociale complémentaire, êtes-vous prêts ?

de Rédaction de la Lettre du cadre territorial en partenariat avec la MNT

--
jours
--
heures
--
minutes

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

I have a dream… pour les CCAS – Claudine Paillard, première vice-présidente de l’Actas

Votre e-mail ne sera pas publié

Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement