Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

[EDITO] Education

L’égalité républicaine, vraiment

Publié le 31/08/2018 • Par Delphine Gerbeau • dans : France

ecole-eleve-classe
lev dolgachov
L’égalité et la qualité de l’enseignement sont les deux maîtres mots du ministre de l'Education nationale, Jean-Michel Blanquer, qui a régulièrement exprimé sa préoccupation pour le maintien d’une école rurale attractive et qui plaide pour la fin de l’opposition des territoires urbains et ruraux.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

A l’occasion de la rentrée scolaire, « La Gazette » a décidé de donner la parole au ministre de l’Education nationale, Jean-Michel Blanquer. Un ministre qui, dès son arrivée au gouvernement, a tendu la main aux collectivités en annonçant l’assouplissement tant réclamé des rythmes scolaires. Mais un ministre qui n’a pas eu peur de mettre la pression sur ces mêmes collectivités en annonçant, en même temps, le dédoublement des classes de CP et CE1 en REP (réseaux d’éducation prioritaire) et REP+ (REP renforcés).

Opposition stérile entre territoires urbains et ruraux

L’égalité et la qualité de l’enseignement sont les deux maîtres mots du ministre, qui a régulièrement exprimé sa préoccupation pour le maintien d’une école rurale attractive et plaide pour la fin de l’opposition des territoires urbains et ruraux, leitmotiv de son gouvernement. Il s’apprête d’ailleurs à confier une mission intitulée « territoires et inégalités » à deux hauts fonctionnaires. Ceux-ci pourraient jeter un œil au rapport des députés François Cornut-Gentille et Rodrigue Kokouendo consacré à l’évaluation de l’action publique en Seine-Saint-Denis, qui démontre justement les inégalités de ressources apportées à ce département, notamment en matière d’éducation. Les dédoublements de classes dans les écoles primaires situées en quartiers prioritaires de la politique de la ville, tout le monde en souligne les bienfaits mais, comme le constatent les auteurs du rapport, de nombreuses autres inégalités se posent en termes de remplacement des effectifs enseignants, de répartition des moyens…

Mesurer l’affectation des ressources

L’une des propositions fortes du rapport « Borloo » sur la politique de la ville était la nécessité de mieux mesurer l’affectation des ressources sur l’ensemble des territoires, selon leurs besoins réels, ce qui nécessite la mise en place et la consolidation de multiples indicateurs. Sur l’éducation des enfants encore plus que sur tout autre, cette question de l’égalité réelle est primordiale, espérons qu’elle restera à l’agenda du ministre dans les mois à venir.

Cet article est en relation avec le dossier

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Télétravail : comment protéger la santé des agents

de La Rédaction avec le soutien de MUTAME

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

L’égalité républicaine, vraiment

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement