[Billet]

Renoncer n’est pas la voie

Par • Club : Club Techni.Cités

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

nicolas-hulotLa question s’est posée en permanence pendant les 14 mois de présence de Nicolas Hulot au sein du gouvernement : quand va-t-il partir ? La réponse est tombée comme un coup de tonnerre dans le paysage politique français ce 28 août. Dans des paroles empreintes d’honnêteté et de dignité, le ministre de la Transition écologique et solidaire renonce. Il prend acte de son impuissance à non pas convaincre, mais à convertir ses homologues du gouvernement à la nécessité des changements politique et sociaux à mener. « Les petits pas », ces menues victoires, ne sont que « résignation » face à la révolution écologique nécessaire. Il en va de même dans les collectivités. A leur échelle, les agents sont confrontés à la même problématique que Nicolas Hulot au gouvernement : le poids des lobbies locaux, le manque de vision globale et de moyens, l’inertie de la société face au changement.

Au-delà du message politique et de l’électrochoc matinal, Nicolas Hulot nous place face à nous-mêmes. Nous sommes nombreux à être convaincus de l’urgence. Nous trions nos déchets. Nous prenons le vélo. Nous consommons bio, local, moins de viande. Nous choisissons une énergie propre. Nous nous engageons socialement. Chaque jour nous essayons de mettre en cohérence notre pensée et nos actes quotidiens.

Choisir l’engagement

Mais cela ne suffit pas. Le monde a déjà changé. Depuis quelques mois, émergent dans le brouhaha médiatique des paroles qui acceptent enfin de dire qu’il est déjà trop tard pour se maintenir sur l’objectif d’augmentation de la température de la planète à 2°C – une augmentation déjà catastrophique. On entend aussi des alertes sur les autres menaces majeures – car il n’y a pas que le changement climatique –  sur la biodiversité, les océans.

Cette lucidité est nécessaire. Car on n’a plus le temps. Il est déjà trop tard. Alors, se résigner ? Non : continuer. Continuer à remettre en question notre mode de vie, à incarner le changement que nous souhaitons, dans nos actes quotidiens, dans la sphère personnelle. Dans la sphère professionnelle, continuer à soutenir les stratégies locales qui vont dans le bon sens, à argumenter contre le modèle dominant, à expérimenter, continuer à informer et à s’informer. Oui, c’est déjà trop tard. Mais renoncer n’est pas la voie. Il faut choisir l’engagement, la ténacité, le courage, dans chacun de nos actes quotidien. Chaque jour.

Commentaires

3  |  réagir

04/09/2018 02h03 - Marianne

Marche pour le Climat le 8 septembre 2018 à Paris

Suite à la démission surprise de Nicolas Hulot, une marche pour le climat s’organise ! Rendez-vous ce samedi 8 septembre 2018 dès 14h sur le Parvis de l’Hôtel de Ville de Paris pour placer la lutte contre le réchauffement climatique au centre des priorités.

Signaler un abus
30/08/2018 12h44 - pascal

Non pas de renoncement car maintenant il ne s’agit plus d’être un écologiste ou pas, celà dépasse três largement le concept politique car nos enfants, petits enfants et arrière… bénéficieront peutêtre je dis bien peut être du sursaut des notre citoyenneté sur ce domaine si nous faisons les choses nous même dans nos gestes quotidiens, je ne suis pas exemplaire certes car je vais au travail avec ma voiture chaque jour pour 70 kms, mais à chaque fois que je le peux je rammasse sur la plage un détritus, je suis conscient de traiter maintenant les mauvais herbes se ferait avec du sel et du vinaigre ou arracher à la main.je ne rempli pas mes poubelles sans retirer le volume des épluchures.
je peux encoe faire mieux alors ne renonçons jamais dans le travail réutiliser des copies en brouillons éditer des mails sur des papiers réutilisables ou ne pas les éditer.
ne renonçons jamais il y a bien d’autres choses à faire.

merci au ministre de la transition passé à venir de poursuivre à ce que nous devons tous faire pour la santé, le bien être quotidien des humains, végétaux animaux.

Signaler un abus
29/08/2018 02h31 - Désabusé

Employé d’un territoire de montagne, l’atitude des élus locaux est contre productive.

Signaler un abus

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

Formations

Evènements

services

Thèmes abordés

Prochain Webinaire

Les préalables à la certification des comptes des collectivités locales

de Experts Comptables

--
jours
--
heures
--
minutes

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP