Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Handicap

La pression monte pour la mise en accessibilité numérique des sites du secteur public

Publié le 24/08/2018 • Par Isabelle Raynaud • dans : A la une, actus experts technique, France

Website Accessibility Concept
Fotolia
Alors que la loi « handicap » de 2005 prévoyait que tous les sites de collectivités soient accessibles aux personnes handicapées, l’absence de sanctions avait peu motivé. Mais une directive européenne vient changer la donne, et ce, dès le 23 septembre.

 

Il fallait faire vite : la France devait retranscrire dans sa législation avant le 23 septembre la directive européenne relative à l’accessibilité des sites internet et des applications mobiles des organismes du secteur public, publiée et entrée en vigueur le 22 décembre 2016. Le gouvernement s’est donc servi du projet de loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel, adopté par le Parlement durant l’été, pour se mettre en conformité.

Le texte vient ainsi modifier l’article 47 de la loi « handicap » du 11 février 2005 qui prévoyait déjà que les sites internet, intranet, extranet et applications des services publics devaient être rendus accessibles aux personnes présentant n’importe quel type de handicap : celles non ou malvoyantes, qui ne peuvent utiliser une souris, dyslexiques…

Mais l’obligation n’était accompagnée d’aucune sanction. Elle est donc restée purement théorique. Jusqu’à la loi du 7 octobre 2016 pour une République numérique, qui prévoit une sanction administrative dont le montant ne peut excéder 5 000 euros… En cours de finalisation, le décret d’application devrait paraître à l’automne. Ne pas respecter la nouvelle législation pourrait signifier s’acquitter de l’amende dès 2019.

Retour sur des avancées remontant à 2005

La nouvelle étape dans ce long processus, par la voie de la directive européenne remet sur le devant de la scène cet impératif pour l’inclusion des personnes en situation de handicap. Pourtant, les associations ne se réjouissent pas ...

Article réservé aux abonnés Gazette
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes
  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous à La Gazette

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au à La Gazette

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au à La Gazette

S'abonner Déjà abonné ? connexion

Cet article est en relation avec le dossier

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

La pression monte pour la mise en accessibilité numérique des sites du secteur public

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement