Ce contenu vous est proposé par EDF

Smart city : Comment EDF développe la ville responsable, bas carbone et connectée ?

| Mis à jour le 11/10/2018
Par dans Contenu partenaire • Club : Club Techni.Cités
print LinkedIn Google Plus

D.R.

Responsable, bas carbone et connectée… Telles sont les trois dimensions que doit posséder la Smart city*, selon EDF. Le groupe entend répondre aux besoins des collectivités dans leurs projets de villes intelligentes. Ne relevant plus d’un concept futuriste, la Smart city « se construit dès maintenant et ensemble », estime EDF.

Qu’est-ce qu’une Smart city ? Si les projets de « ville intelligente » empruntent parfois des chemins différents, l’objectif à long terme reste toujours le même. « Il s’agit tout simplement d’améliorer la qualité de vie des citadins, principalement en exploitant les innovations technologiques issues du numérique », résume Henri Lafontaine, directeur exécutif du groupe EDF, en charge du pôle clients, des services et de l’action régionale.

Comment y parvenir ? Pour l’énergéticien français, la Smart city doit être « responsable », « bas carbone » et « connectée ». Responsable : « Car en optimisant l’usage des ressources, en améliorant le bien-être des habitants, leur sentiment de sécurité et en privilégiant la solidarité, on offre une meilleure qualité de vie à tous les habitants », estime Henri Lafontaine.

Bas carbone : « Car c’est en remplaçant les énergies fossiles par des énergies décarbonées que l’on répondra aux enjeux climatiques et à la nécessité de rendre les villes plus durables ». Enfin, la ville intelligente se doit d’être connectée, afin de « s’ouvrir au monde et aux nouvelles technologies qui facilitent le quotidien ».

Répondre aux attentes des collectivités autour de la Smart city

Cette vision de la Smart city correspond aux attentes des collectivités territoriales. « Ce que les collectivités attendent de la Smart city, c’est d’optimiser la gestion de leur territoire, afin de favoriser leur développement économique, mais aussi de gérer au mieux leurs ressources et de renforcer la relation aux citoyens », confie Henri Lafontaine.

L’expertise du Groupe EDF couvre l’ensemble des problématiques soulevées par ces trois dimensions de la Smart City. Pour rendre la ville plus « responsable », l’énergéticien met notamment à disposition une équipe de 300 « Conseillers solidarité » qui accompagne les foyers en difficulté pour réduire leur facture énergétique.

Pour construire la ville « bas carbone », le Groupe EDF propose des solutions d’optimisation de la consommation électrique, ainsi qu’un accompagnement des territoires et entreprises autour des enjeux de performance énergétique.

Enfin, pour connecter la ville : le Groupe EDF propose la plateforme digitale de gestion de l’espace urbain « MUSE », développée par Citegestion, filiale de Citelum. Cette solution permet de gérer tous les échanges digitaux entre les différentes plateformes métier d’un territoire (vidéosurveillance, éclairage public, régulation routière, etc.).

Pour développer ces solutions, le groupe EDF s’est entouré de partenaires, dont plusieurs centaines de startups. « Travailler en écosystème accélère l’innovation. C’est ainsi que le concept futuriste de Smart City devient une réalité. La ville intelligente se construit dès maintenant et ensemble », conclut Henri Lafontaine.

* Ville intelligente

 

www.edf.fr/collectivites
L’énergie est notre avenir, économisons-la !

Contenu proposé par EDF.

Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

  • Le demi-traitement est un acte créateur de droit

    Le demi-traitement versé à l’agent qui a épuisé ses droits à un congé de maladie ordinaire dans l’attente de la décision du comité médical ne présente pas un caractère provisoire et reste acquis à l’agent alors même que celui-ci a, par la suite ...

  • Une formation pour mieux gérer les situations de crise

    Inondations, manifestations, incendies : comment gérer la crise vite et bien ? Une formation de dix jours, pour les professionnels, voit le jour à Troyes en mai prochain. ...

  • ANC : le ministère balaie les recommandations de la Cour des comptes

    Le 13 décembre, la Cour des comptes a rendu public un référé sur les services publics d’assainissement non collectif (SPANC). Attendu depuis longtemps, il n’est pas à la hauteur des espérances des spécialistes du sujet. ...

  • Climat : ce qu’il faut retenir de la COP24 de Katowice

    La COP24 qui vient de se terminer à Katowice en Pologne a permis de définir des règles communes pour l’application de l'Accord de Paris, mais c'est là sa seule avancée. La manifestation a également été marquée par une moins grande présence des acteurs non ...

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

services

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP