Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Intercommunalité

Sedan et Charleville-Mézières vont se « fiancer » à travers un syndicat mixte

Publié le 02/03/2011 • Par Frédéric Marais • dans : Régions

Les deux principales villes ardennaises, longtemps rivales, veulent désormais constituer une seule métropole.

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

On ne parlera pas encore de mariage, ni même de Pacs.
Mais Sedan et Charleville-Mézières ont décidé de franchir un pas de plus dans leur rapprochement amorcé il y a un an. Un syndicat mixte, qualifié aussi de « syndicat de préfiguration » par Claudine Ledoux, maire carolomacérienne, verra le jour avant l’automne prochain. L’annonce en a été faite au cours d’une conférence de presse donnée par les élus des deux villes le 15 février dernier.

Il s’agit à travers ce syndicat mixte de « doter les Ardennes d’une véritable métropole » de quelque 100 000 habitants, selon l’édile sedanais, Didier Herbillon, afin d’enrayer le déclin démographique et économique du département. « Unir nos forces et nos moyens facilitera la réalisation de projets que nous ne pourrions mener seul ou en ordre dispersé », complète son alter ego de Charleville-Mézières.

Ces grands projets structurants sont au nombre de trois : un centre des congrès et une salle de spectacles départementale à Charleville, un musée et un centre culturel à Sedan, et une technopole destinée à organiser la filière bois ardennaise.

L’économie et les transports seront également au cœur du projet, avec d’une part la création d’un accueil commun pour tous les porteurs de projet (un guichet unique), et d’autre part la mise en place d’un covoiturage entre les deux cités pour les déplacements professionnels, et d’un système de navettes pour les spectacles. D’autres équipements ou dispositifs pourront être partagés : un pass culturel, une fourrière, etc.

Le préfet devra toutefois donner son aval à la création de ce syndicat.

Thèmes abordés

Régions

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Déserts médicaux, comment s'en sortir ?

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Sedan et Charleville-Mézières vont se « fiancer » à travers un syndicat mixte

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement