Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
  • Accueil
  • Actualité
  • France
  • Snit : la participation des collectivités déterminera les priorités des projets, selon Thierry Mariani

Infrastructures de transport

Snit : la participation des collectivités déterminera les priorités des projets, selon Thierry Mariani

Publié le 02/03/2011 • Par avec l'AFP Agathe Vovard • dans : France

Les députés étaient nombreux, le 1er mars 2011 lors d'une audition du secrétaire d'Etat aux Transports, à exprimer leurs inquiétudes quant au financement et à la pérennité des projets figurant dans le Schéma national des infrastructures de transport (Snit). Thierry Mariani a notamment précisé que la participation des collectivités territoriales constituerait l’un des éléments pour donner la priorité à tel ou tel projet.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Lors de l’audition par la commission du développement durable de l’Assemblée nationale, Thierry Mariani le secrétaire d’Etat aux Transports, a estimé que « si 70 % des projets du Snit étaient réalisés, ce serait un succès ».
Il a aussi indiqué « qu’il était évident selon lui que la participation des collectivités territoriales constituerait l’un des éléments pour donner la priorité à tel ou tel projet ».

« Les collectivités seront les premiers financeurs du Snit, avec 37,3 %, contre 32 % pour l’Etat, qui doit pourtant avoir un rôle décisif. Jamais un tel effort n’a été demandé aux collectivités. Quelle est la dimension de stratégie de ce schéma quand l’Etat délègue à ce point ? », avait notamment souligné un peu plus tôt Maxime Bono, député (SRC) de Charente-Maritime.

Le gouvernement a publié le 28 janvier son projet de Snit, qui définit la politique de l’Etat pour les 20 à 30 ans à venir.
Ce document prévoit quelque 166 milliards d’euros d’investissements, destinés :  

  • à 62,2% au développement du réseau ferré, 
  • à 18% aux transports en commun (projets du Grand Paris exceptés), 
  • à 9,7% au fluvial, 
  • à seulement 7,8% aux routes.

Réunion interministérielle sur le canal Seine-Nord-Europe
Thierry Mariani a également été interrogé par le député de la Somme Stéphane Demilly (NC) sur l’avancée du projet du canal Seine-Nord-Europe, « particulièrement « grenello-compatible » et dont le financement est assuré à plus de 97%, mais toujours pas lancé ».
Il a répondu qu’une réunion interministérielle était prévue la semaine prochaine, le 7 mars d’après ses sources.

Ce canal à grand gabarit doit relier la Seine et l’important réseau fluvial de l’Europe du Nord d’ici 2016.

Mais le projet a connu des retards, en raison de difficultés à boucler son financement complexe de 4,2 milliards d’euros, partagés entre l’Etat, les collectivités, l’Europe et le futur partenaire privé.

Cet article est en relation avec le dossier

Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Snit : la participation des collectivités déterminera les priorités des projets, selon Thierry Mariani

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement