Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club RH

Fonction publique territoriale

Cet été, la température est montée de plusieurs crans dans la FPT

Publié le 21/08/2018 • Par Claire Boulland • dans : A la une, A la Une RH, France, Toute l'actu RH

thermometre2
wynpnt -Pixabay - CC 2.0
Les acteurs de la territoriale ont vu rouge dès les premiers jours de l'été. Après leur bataille menée contre des amendements visant à ouvrir les postes de direction aux contractuels et le rapport du comité d'experts 2022 préconisant de déroger au statut, la rentrée de septembre s'annonce explosive.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

L’été 2018 marquera sans conteste les esprits des territoriaux. Si l’on en croit les pressentiments des employeurs et des syndicats, il annonce la couleur de ces prochains mois qui doivent aboutir, en 2019, au projet de réforme de la fonction publique.

Juillet a débuté par la présentation des préconisations de la mission Dussopt-Laurent pour moderniser le versant territorial. Le président du Conseil supérieur de la fonction publique territoriale (CSFPT), Philippe Laurent, et le secrétaire d’État en charge de la fonction publique, Olivier Dussopt, s’entendent sur plusieurs sujets.

Tous deux jugent nécessaire d’imposer aux collectivités une formation spécialisée « santé et sécurité au travail » (SST),  d’instaurer un plancher – entre 10 et 15 % – pour la part du complément individuel annuel (CIA), l’une des composantes du régime indemnitaire actuel mais aussi de développer les « contrats de mission ».

Importantes dissensions

Toutefois, deux points de désaccords, et non des moindres, se font jour à ce moment là.  Le premier concerne « le rapprochement et la régionalisation » du  Centre national de la fonction publique territoriale (CNFPT) avec les centres de gestion, voulu par Olivier Dussopt. Philippe Laurent, lui, se dit prêt à des « évolutions » de ces deux institutions, sans plus de détail. L’annonce du secrétaire d’État n’avait pas manqué de faire réagir le président du CNFPT, François Deluga. Suivi quelques temps après par l’Association des maires de France.

Second sujet de dissensions de ce début juillet entre le gouvernement et les acteurs de la territoriale : l’ouverture des postes de directions générales aux contractuels. Au delà de la mesure en tant que telle, insérée dans le projet de loi « liberté de choisir son avenir professionnel », c’est aussi la méthode employée par le gouvernement qui met en émoi le monde local. Déclenchant alors une vague de réactions, sans précédent diront certains.

Après moult rebondissements au Parlement, l’Assemblée nationale n’a finalement autorisé l’ouverture aux contractuels sur les postes de direction générale que dans les collectivités de 40000 habitants et plus. Mais sans contingentement.

Publication discrète du rapport CAP22

Et c’est finalement du syndicat Solidaires Finances publiques qu’a fuité, en toute discrétion le vendredi 20 juillet sur son site, le rapport du comité d’experts 2022, aussi appelé CAP22.

Une publication relayée par les réseaux sociaux mais qui n’a pas fait réagir le gouvernement. Les pistes proposées sont pourtant brûlantes : supprimer le point d’indice, utiliser systématiquement la part variable de la rémunération, avoir recours aux « contrats de droit privé »… Des idées que la pause estivale n’aura, à coups sûr, pas fait oublié.

Cet article est en relation avec le dossier

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Télétravail : comment protéger la santé des agents

de La Rédaction avec le soutien de MUTAME

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur le Club RH

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Cet été, la température est montée de plusieurs crans dans la FPT

Votre e-mail ne sera pas publié

Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement