Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Santé Social

Santé

Santé-social : le ministère affiche ses priorités

Publié le 29/01/2020 • Par Laure Martin • dans : A la Une santé social, Actu expert santé social

Agnes_Buzyn-ministre-solidarites-sante_UNE
D.R.
Comme chaque année, la ministre de la Santé, Agnès Buzyn, a présenté le 28 janvier, ses vœux à la presse. L’occasion pour la profession d’obtenir des informations sur les priorités du ministère pour l’année à venir. Outre un point sur le plan Ma Santé 2022 qui englobe, entre autres, la réforme de l’hôpital et la lutte contre les déserts médicaux, l’année 2020 se veut celle du Grand âge et de la petite enfance. Des chantiers sont en cours pour tendre vers un meilleur accompagnement et encadrement de ceux situés aux deux extrémités de la vie.

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

Parmi les priorités annoncées par la ministre pour 2020, aucune surprise : la mise en œuvre du plan Ma Santé 2022. « On tient un cap, a-t-elle affirmé. Créer des liens entre la médecine de ville et l’hôpital, et libérer du temps médical utile. » Face à la crise que traverse actuellement l’hôpital public, précédée par « dix années d’austérité » et « vingt années de désinvestissement », le ministère met en œuvre des mesures socles.

SAS : l’arbitrage sur le numéro unique n’a pas été rendu

Tout d’abord, le pacte de refondation des urgences avec la création du service d’accès aux soins (SAS). « Pour le moment, l’arbitrage concernant le modèle du numéro unique n’a pas encore été rendu. Mais l’engagement d’avoir un SAS accessible par téléphone au mois de juin sera tenu », a fait savoir Agnès ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Santé Social

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Santé Social pendant 30 jours

J’en profite

Thèmes abordés

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Boues d’assainissement : tout savoir pour préparer l'avenir !

de La rédaction de Techni.Cités en partenariat avec SUEZ

--
jours
--
heures
--
minutes

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club Santé Social

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Santé-social : le ministère affiche ses priorités

Votre e-mail ne sera pas publié

Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement