logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/575116/deserts-medicaux-faut-il-mettre-en-place-un-numerus-apertus/

AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE
Déserts médicaux : faut-il mettre en place un « numerus apertus » ?
Catherine Maisonneuve | A la une | Actu expert santé social | France | Publié le 20/07/2018

La commission d'enquête sur les déserts médicaux n 'a pas suivi son rapporteur Philippe Vigier dans la voie de la régulation mais propose une « boîte à outils » au gouvernement dont fait partie la mise en place d'un « numerus apertus » pour donner un coup de pouce démographique aux médecins.

La commission d’enquête « sur l’égal accès aux soins des Français sur l’ensemble du territoire et sur l’efficacité des politiques publiques mises en œuvre pour lutter contre la désertification médicale en milieux rural et urbain » a achevé ses travaux. Pour rappel, cette commission avait été créée le 13 mars à l’initiative du député d’Eure-et-Loir Philippe Vigier et ses collègues du groupe parlementaire UDI au nom du « droit de tirage » de l’opposition.

  • Lutte contre les déserts médicaux : satisfecit ministériel vs inquiétude des élus locaux

Après plus de 30 auditions, dont celle des représentants des élus locaux, son président, le député LREM (Lot-et-Garonne) Alexandre Freschi et son rapporteur, Philippe Vigier, ont remis le 19 juillet au président de l’Assemblée nationale ...

POUR ALLER PLUS LOIN