Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club RH

Statistiques

Emploi : les recrutements externes à la loupe

Publié le 13/07/2018 • Par Claire Boulland • dans : Actu Emploi, France, Toute l'actu RH

offres d'emploi
D.R.
En 2016, les recrutements externes sans concours d'agents de catégorie C se sont accrus dans la fonction publique territoriale (FPT) sans compenser la baisse de l'ensemble des recrutements sur concours. C'est l'un des enseignements de la Direction générale de l'administration de la fonction publique qui vient de publier son analyse sur le sujet.

Comment se caractérisaient les recrutements externes dans la fonction publique territoriale (FPT) en 2016 ? La Direction générale de l’administration et de la fonction publique s’est penchée sur le sujet dans le n°28 de sa publication « Point Stat », publiée le 12 juillet.

Un recensement complet des recrutements dans la FPT n’existant toujours pas à ce jour, l’étude décortique seulement les recrutements des centres de gestion et de la ville de Paris. Résultat : 9 402 agents ont été embauchés via des recrutements externes sur concours en 2016 (concours externe, concours unique et troisième concours), contre 13 180 l’année précédente. S’y ajoutent 19 710 recrutements sans concours, soit 10 points de plus qu’en 2015.

78% de catégories C

À l’inverse de la fonction publique d’État (FPE), qui recrute essentiellement par concours et sur des postes de catégorie A, le profil des recrutés est, sans surprise, à l’image de la structure de ses effectifs : les quatre cinquièmes relèvent de la catégorie C. En 2016, près de 78 % des recrutements concernaient des emplois de catégorie C (13 % dans la FPE).

Nombre de recrutements exetrnes dans la FPT par catégories hiérarchique

Nombre de recrutements externes dans la FPT par catégories hiérarchique

La catégorie C comptait 3 340 nouveaux agents admis par concours : -43,5 % par rapport à 2015. Une baisse significative derrière laquelle se cache un nombre moins important d’admis principalement dans les cadres d’emploi d’agents territoriaux spécialisés des écoles maternelles  (121 après 1 475) et d’auxiliaires de soins (302 après 885). La DGAFP observe également que le concours d’agents de maîtrise n’a pas été organisé en 2016, alors qu’il avait permis l’admission de 805 agents l’an passé.

Les recrutements sans concours sont pour leur part en augmentation, « afin de pourvoir des postes ouverts dans les cadres d’emploi de catégorie C (adjoints administratifs, adjoints techniques, adjoints d’animation…) » : de 18 156 en 2015, les recrutements sont passé à 19 710 en 2016.

De manière générale, la sélectivité est forte pour les catégories C :  un candidat admis pour 9,6 présents.

Recrutements de catégories A en baisse

La DGAFP remarque aussi que les concours d’accès aux emplois de catégorie A (directeurs de conservatoire, ingénieurs, médecins, infirmiers…) ont permis l’entrée de 2 207 agents (2 394 en 2015) et représentent 23 % des admissions totales par recrutement externe sur concours en 2016. Au global, la sélectivité se situait à 6,5 candidats présents pour un admis. Le nombre moindre d’acceptés de catégorie A peut s’expliquer par le fait que certains concours n’ont pas eu lieu, tel que le concours d’ingénieurs ou de psychologues de classe normale.

Autre constat : certains corps ont admis beaucoup moins de lauréats que l’année précédente. C’est le cas des infirmiers en soins généraux (174 après 304), médecins de 2ème classe (12 après 209), puéricultrices (4 après 124). Hors concours d’attachés, qui est organisé tous les deux ans, le nombre d’admis en catégories A et A+ est le plus faible enregistré depuis 2002.

Quant à la catégorie B, pour laquelle les concours sont les plus sélectifs (12,1 présents pour un admis), elle représente 41 % des recrutements avec 3 855 admis. Un nombre là aussi en baisse par rapport à l’année précédente (-1 024 agents). La raison ? En 2016, les centres de gestion de la FPT n’ont pas organisé de recrutement de rédacteurs (1 311 admis en 2015) ni d’animateurs (488 admis en 2015).

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club RH

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Emploi : les recrutements externes à la loupe

Votre e-mail ne sera pas publié

Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement