Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Logement social

Baisse des APL : les premiers effets sont là pour les offices de l’habitat

Publié le 12/07/2018 • Par Delphine Gerbeau • dans : France

AdobeStock_152701956_Hadafee
Hadafee / Adobe Stock
La Fédération des Offices publics de l'habitat a alerté le 11 juillet dernier sur les premiers effets de la mise en oeuvre de la baisse des APL pour les bailleurs sociaux. D'autant que certaines mesures de compensation tardent à la mise en route, ou sont inefficaces.

La réduction du loyer de solidarité (RLS), le mécanisme mis en place dans la loi de finances pour 2019 visant à faire porter par les bailleurs sociaux la baisse des APL de cinq euros en moyenne pour chaque allocataire, est finalement appliquée. C’est le cas depuis la quittance de loyer des locataires du mois de juin.

La Fédération des Offices publics de l’habitat, qui a mené le combat contre la réforme depuis cet automne, et martelé les mises en garde contre ses conséquences, a dressé un premier bilan le 11 juillet. Selon une enquête réalisée en mai dernier par la Fédération auprès de ses adhérents, 66% des offices ayant répondu et représentant la moitié du patrimoine déclarent qu’ils vont diminuer leur programme d’entretien par rapport à 2017 de 8,3% en 2018, et de ...

Article réservé aux abonnés Gazette
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous à La Gazette

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au à La Gazette

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au à La Gazette

S'abonner Déjà abonné ? connexion
1 Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Baisse des APL : les premiers effets sont là pour les offices de l’habitat

Votre e-mail ne sera pas publié

François

13/07/2018 11h06

Il est facile de prendre des décisions qui engagent les autres, et en l’occurrence les bailleurs sociaux. Il valait mieux laisser la taxe d’habitation à payer à ceux qui le peuvent (une partie de la population en était déjà exonéré) que de mettre en péril le logement social.
Mais c’était une annonce électorale démagogique, mise en œuvre bientôt, et du coup on frappe un peu partout, mais on favorise les revenus financiers pour les plus riches…

Commenter

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement