Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Risques

Sûreté nucléaire : le rapport Pompili veut impliquer les élus et la société civile

Publié le 06/07/2018 • Par Olivier Schneid • dans : France

Centrale nucléaire en activité
Fotolia
Dans son rapport du 5 juillet présenté par la députée (LREM) Barbara Pompili, la commission d’enquête parlementaire sur la sûreté et la sécurité des installations nucléaires prône notamment une « amélioration du contrôle démocratique » de la filière, passant par une plus grande place faite aux commissions locales d’information (CLI), qualifiées de « relais essentiel pour l’information des habitants ». Elle dénonce un manque de transparence et regrette un « entre-soi ». Apprécié du camp des antinucléaires, son rapport est vivement critiqué par les pronucléaires, en raison des doutes qu’il émet sur l’avenir de la filière.

Deux tomes, l’un, le rapport stricto sensu, fait 276 pages, l’autre, la retranscription des auditions, 681 pages : après 5 mois de travaux, la commission d’enquête parlementaire sur la sûreté et la sécurité des installations nucléaires a remis le 5 juillet son rapport au président de l’Assemblée nationale, François de Rugy.

Le fruit de cinq mois de travaux, au cours desquels elle a entendu 90 personnes d’horizons différents, ONG antinucléaires, comme Greenpeace, association défendant la filière (SFEN), opérateurs (EDF et Orano, ex-Areva), l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN), des syndicats (FO, CGT, etc.), la Cour des comptes, deux ministres, Gérard Collomb (Intérieur) et Nicolas Hulot (Transition écologique et solidaire)… Elle a aussi effectué des visites de site (centrales de Gravelines, Tricastin et Flamanville, et celle de Fukushima-Daïchi, au Japon), ainsi que le futur centre de stockage profond de déchets hautement radioactifs et à durée de vie longue de Bure (Cigéo).

Une filière sur la sellette

Présenté dans un contexte sensible, alors que le débat public sur la programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE) s’est achevé le 29 juin et que le gouvernement rédige le décret organisant la politique énergétique du pays jusqu’en 2028, le document s’interroge sur la solidité de la filière nucléaire, sa capacité à faire face aux investissements futurs, dans la perspective d’une prolongation de la durée de vie des réacteurs, ou aux provisionnements pour financer ...

Article réservé aux abonnés Gazette
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous à La Gazette

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au à La Gazette

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au à La Gazette

S'abonner Déjà abonné ? connexion
Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Sûreté nucléaire : le rapport Pompili veut impliquer les élus et la société civile

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement