Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

finances locales

Accueillir le Tour de France est-il un investissement rentable ?

Publié le 06/07/2018 • Par Frédéric Ville • dans : A la Une finances, Actu experts finances, France

Tour de France
ornitho / Adobe Stock
Voir démarrer ou s'arrêter les cyclistes de la Grand Boucle dans sa collectivité est prestigieux. Mais les nécessaires investissements se justifient-ils par les retombées économiques ?

Pour accueillir l’une des 21 étapes du Tour de France, il faut d’abord investir. Ce sont les villes, parfois les départements pour leurs villes, qui candidatent pour être au départ ou à l’arrivée, auprès d’Amaury Sport Organisation (ASO), qui gère le Tour. Selon Cyrille Tricart, responsable collectivités à d’ASO, « il y avait environ 250 candidatures pour l’édition 2018 ». Une ville retenue paiera un ticket d’entrée ASO de 70 000 euros HT au départ et de 120 000 euros HT à l’arrivée, couvrant les frais d’hébergement des cyclistes et organisateurs. A quoi il faut ajouter le coût d’animations spécifiques.

A Fontenay-le-Comte (13 640 hab., Vendée) par exemple, qui accueille l’arrivée de la première étape du Tour le 7 juillet, il a fallu ajouter 30 000 euros au ticket ...

Article réservé aux abonnés Club finances
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Club finances

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club finances

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club finances

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club finances

S'abonner PROFITEZ DE L’OFFRE 30 JOURS GRATUITS Déjà abonné ? connexion

Thèmes abordés

Réagir à cet article

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Accueillir le Tour de France est-il un investissement rentable ?

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement