Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Mobilité

« Le plan vélo fond à vue d’œil »

Publié le 04/07/2018 • Par Camille Selosse • dans : actus experts technique, France

michaud 2
CVC
Une réunion au ministère des Transports la semaine dernière a fait l’effet d’une douche froide pour les défenseurs du vélo. Le cabinet d’Elisabeth Borne apparaît en grande difficulté dans sa défense d’un plan vélo ambitieux. Véronique Michaud, secrétaire générale du Club des villes et territoires cyclables, espère encore un renversement de situation.

Les ultimes arbitrages sur la loi d’orientation des mobilités (LOM) sont censés avoir lieu en ce moment. Concernant le plan vélo, avez-vous des signaux positifs ?

Les arbitrages sont reportés de semaine en semaine et ce phénomène dure depuis un moment. Ce n’est pas bon signe et génère une préoccupation. D’autant que les arbitrages financiers dont nous avons écho ne sont pas de nature à rassurer. Nous sommes inquiets car nous constatons que le plan vélo fond à vue d’œil.

Depuis quelques semaines, nous savons par exemple que le cabinet d’Elisabeth Borne ne se bat plus pour revoir les conditions d’accès au bonus VAE (vélo à assistance électrique, NDLR), restreintes cet hiver. Il a choisi de se concentrer sur des mesures qu’il estime avoir des chances d’aboutir. Le bonus VAE n’en fait pas ...

Article réservé aux abonnés Gazette
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes
  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous à La Gazette

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au à La Gazette

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au à La Gazette

S'abonner Déjà abonné ? connexion

Thèmes abordés

1 Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

« Le plan vélo fond à vue d’œil »

Votre e-mail ne sera pas publié

ratonus

05/07/2018 02h04

Les montants financiers à débloquer pour les infrastructures destinées à la pratiques du vélo sont faibles par rapport à tout ce qui concerne les autres moyens de transport, train, tram, métro, voiture …
Et les bénéfices sont importants en ce qui concerne la pollution et la santé.

Commenter

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement