Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Finances

Les mutualisations engagées ont-elles généré des gains ?

Publié le 22/08/2018 • Par Frédéric Ville • dans : A la Une finances, Actu experts finances, Innovations et Territoires, Régions

vue aérienne
Jean Marie PERRAUX GrandVerdun
Au Grand Verdun, la mutualisation remonte à 2002 et aurait entraîné une baisse des dépenses de fonctionnement de 4,5 %. Le travail se poursuit après la fusion de 2015. D’abord appliquée entre la ville-centre et à la communauté d’agglo, la mutualisation concerne progressivement les autres communes.Une convention de mutualisation et un organigramme unique sont adoptés dès 2002, avec une réflexion par métiers et non par structures.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Avec la fusion des CCV et de Charny, le 1er janvier 2015, au sein de la CA du Grand Verdun, le transfert des compétences s’est accentué (scolaire, voirie). Il est attesté par une hausse du coefficient d’intégration fiscale de 0,80 avant fusion à 0,88 en 2018 (1).

Ici, la mutualisation est historique et gagnante. Selon la CRC, dans son rapport de mai 2014, les économies induites alors entre la ville de Verdun, la CCV et le Smatuv ont fait baisser de 4,5 % les dépenses réelles de fonctionnement consolidées par habitant, entre 2001 et 2012, soit un million d’euros environ.

Pour Charles Defontenay, DGA chargé des finances du Grand Verdun, « le chiffre est plus proche de 3 millions, avec, en 2013, des dépenses réelles de fonctionnement inférieures de 29 % à la moyenne nationale et des dépenses de personnel inférieures de 35 % à celles des collectivités de même taille ». S’il est, selon le DGA, « impossible de dissocier le gain lié à la mutualisation des économies de gestion ou des dépenses externalisées », la mutualisation semble jouer.

Réduction des recrutements

En 2000 déjà, les recrutements avaient été réduits par anticipation des économies d’échelle à venir. Les agents de la CCV, de ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Finances

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club finances pendant 30 jours

J’en profite

Régions

Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Les mutualisations engagées ont-elles généré des gains ?

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement