logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/571192/la-cour-des-comptes-pointe-les-fragilites-de-la-trajectoire-budgetaire/

FINANCES PUBLIQUES
La Cour des comptes pointe les « fragilités » de la trajectoire budgétaire
Gaëlle Ginibrière | A la Une finances | Actu experts finances | France | Publié le 28/06/2018

Un mois après son rapport sur le budget de l'État et avant ses travaux portant sur les finances locales attendus pour l'automne, la Cour des comptes relève, dans son rapport sur les finances publiques 2018, quelques fragilités dans la trajectoire budgétaire 2019-2022, notamment liées aux collectivités locales.

courdescomptes_une

Si la Cour des comptes observe, dans son rapport sur « la situation et les perspectives des finances publiques », présenté mercredi 27 juin [1], une nette réduction du déficit, elle souligne cependant que ce résultat doit surtout au dynamisme des prélèvements obligatoires dans un contexte de croissance économique, alors que les dépenses ont continué à augmenter sensiblement. La prévision de déficit pour 2018 lui paraît atteignable, même si elle note un risque de dépassement modéré.

« Le retour à un niveau de déficit comparable à celui de 2007 n’est pas un retour à la situation d’avant la crise. En dix ans, la situation de nos finances publiques s’est sensiblement dégradée, dans l’absolu et relativement à celles de nos partenaires européens », pointe Didier Migaud, premier président de la Cour des comptes.

Hausse des prestations sociales

Le gendarme des finances publiques a pris acte de la moindre progression des dépenses dans les administrations publiques locales (Apul) [2] depuis 2014, après une période de forte augmentation. Les dépenses rapportées au PIB ont augmenté de

REFERENCES


POUR ALLER PLUS LOIN