Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

finances publiques

La Cour des comptes pointe les « fragilités » de la trajectoire budgétaire

Publié le 28/06/2018 • Par Gaëlle Ginibrière • dans : A la Une finances, Actu experts finances, France

courdescomptes_une
Arap - Fotolia
Un mois après son rapport sur le budget de l'État et avant ses travaux portant sur les finances locales attendus pour l'automne, la Cour des comptes relève, dans son rapport sur les finances publiques 2018, quelques fragilités dans la trajectoire budgétaire 2019-2022, notamment liées aux collectivités locales.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Si la Cour des comptes observe, dans son rapport sur « la situation et les perspectives des finances publiques », présenté mercredi 27 juin, une nette réduction du déficit, elle souligne cependant que ce résultat doit surtout au dynamisme des prélèvements obligatoires dans un contexte de croissance économique, alors que les dépenses ont continué à augmenter sensiblement. La prévision de déficit pour 2018 lui paraît atteignable, même si elle note un risque de dépassement modéré.

« Le retour à un niveau de déficit comparable à celui de 2007 n’est pas un retour à la situation d’avant la crise. En dix ans, la situation de nos finances publiques s’est sensiblement dégradée, dans l’absolu et relativement à celles de nos partenaires européens », pointe Didier Migaud, premier président de la Cour des comptes.

Hausse des prestations sociales

Le gendarme des finances publiques a pris acte de la moindre progression des dépenses dans les administrations publiques locales (Apul) depuis 2014, après une période de forte augmentation. Les dépenses rapportées au PIB ont augmenté de

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Finances

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club finances pendant 30 jours

J’en profite
Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

La Cour des comptes pointe les « fragilités » de la trajectoire budgétaire

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement