Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Allocations individuelles de solidarité

AIS : « l’odieux chantage politique » du gouvernement, selon les départements

Publié le 26/06/2018 • Par Isabelle Raynaud • dans : A la Une finances, Actu expert santé social, Actualité Club finances, France

Nouvel épisode dans l'affrontement qui oppose gouvernement et conseils départementaux sur le financement des allocations individuelles de solidarité. L'accord qui avait été trouvé il y a une semaine n'est plus sur la table pour Matignon. Les départements n'iront pas à la prochaine Conférence nationale des territoires.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

« C’est un odieux chantage politique », dénonce Pierre Monzani, directeur général de l’Assemblée des départements de France. Le 26 juin, les présidents des conseils départementaux se sont réunis lors d’un bureau extraordinaire et ont tiré « avec peine, les conséquences de l’incroyable volte-face du Gouvernement », écrivent-ils dans un communiqué.

Alors qu’ils avaient accepté les 250 millions d’euros d’aide gouvernementale – « pourtant notoirement insuffisantes » – pour financer les allocations individualisées de solidarité (AIS) et souhaitent une hausse des DMTO de 0,2% pour permettre une péréquation horizontale de 490 millions d’euros maximum, les départements ont refusé à ...

[70% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Santé Social

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club finances pendant 30 jours

J’en profite

Cet article est en relation avec les dossiers

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

PLFSS 2022 : qu’est-ce qui change pour les collectivités ?

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

AIS : « l’odieux chantage politique » du gouvernement, selon les départements

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement