Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Communication territoriale

Pourquoi Roubaix et son magazine Alternatif ont remporté le prix de la presse territoriale

Publié le 27/06/2018 • Par Marie-Pierre Bourgeois • dans : France

Alternatif
Ville de Roubaix
Mixez une équipe heureuse de travailler ensemble, des élus qui laissent carte blanche aux agents et un territoire à la pointe de la mode et du numérique. Laissez reposer une année et récoltez le grand prix de la presse territoriale. Zoom sur la recette qui a fait le succès du magazine Alternatif.

Avec seulement trois numéros à son actif, le magazine intitulé Alternatif est déjà lauréat du prix de la presse territoriale ! Décerné chaque année par Cap com, l’association des Communicants territoriaux, le trophée vise à récompenser les meilleures initiatives éditoriales en matière de publication dans les collectivités.

Loin des magazines municipaux traditionnels destinés aux habitants d’une commune, la revue a été dès son origine pensée pour séduire au-delà des frontières municipales. « En 2015, le maire a décidé de lancer une grande étude sur l’image de Roubaix. Résultat : si les Roubaisiens sont fiers de leur ville, on a remarqué un vrai déficit d’image parmi les Parisiens et les habitants des Hauts-de-France » explique Delphine Lacroix, la rédactrice en chef du magazine.

Le berceau de la Redoute a  beau être, certes, l’une des villes les plus pauvres de France, elle mène également une politique culturelle ambitieuse depuis plusieurs années et se veut innovante  : première ville zéro déchet du monde, développement de l’agriculture urbaine, cluster de mode…

Un magazine en guise de « teasing »

« Nous nous sommes donc dits que nous avions tous les atouts pour lancer une vraie démarche de marketing territorial afin de montrer tout ce qui se passe sur notre territoire. Et nous avons pensé à lancer un magazine en guise de teasing à notre grande campagne Prenons la vie côte Roubaix. L’idée était de montrer des initiatives à succès, des entreprises innovantes, des Roubaisiens qui réussissent » détaille Charline Becquart, rédactrice en chef adjointe.

« Mais pour éviter que l’image de la ville n’empêche la curiosité des lecteurs, nous avons sorti notre tout premier magazine en marque blanche » continue-t-elle.

Comprendre : rien sur la couverture du magazine ne laisse présager qu’il s’agit d’une revue qui parle de Roubaix. Distribué à 10 000 exemplaires, le magazine est disponible à la Gare du Nord (Paris), dans les grandes villes de la région Hauts-de-France et dans les villes belges transfrontalières.

Et le succès a été immédiat sur les réseaux sociaux.

Liberté et équipe soudée

« Si Alternatif a tout de suite décollé, c’est d’abord et surtout parce que nous avons eu carte blanche. Le maire, Guillaume Delbar, a très bien compris qu’il nous fallait de la liberté pour lancer un magazine qui se voulait un décrypteur des tendances de Roubaix » indique Delphine Lacroix.

Le cabinet de l’édile n’a jamais demandé à ce que l’élu apparaisse et le directeur de la communication valide la maquette, sans intervenir dans le choix des sujets.

« Amusez-vous! »

Autre élément capital : le fonctionnement collaboratif de la rédaction d’Alternatif. Le travail éditorial est effectué en interne par toute l’équipe du service communication, une quinzaine de personnes. « Tout le monde met la main à la pâte, le webmaster, les secrétaires, les stagiaires… Chacun est libre de présenter un sujet puis d’écrire. Nous avons eu à coeur dès le départ d’avoir un fonctionnement très horizontal. Notre mot d’ordre, c’est : amusons-nous et soyons léger ! » sourit la rédactrice en chef.

Coût : 27 000 euros par magazine – hors rémunérations des agents qui travaillent principalement sur le magazine mensuel.

Résultat :  le graphisme est  audacieux – inversion de certaines lettres dans les titres par exemple- et le traitement éditorial laisse la place aux longs formats et à une écriture qui sort souvent des sentiers battus.

Cap sur la complémentarité avec le web

Face à la résonance médiatique, Alternatif qui devait être un « one shot » a connu deux autres numéros et un quatrième est en préparation. « Mais nous ne nous imposons aucune temporalité, aucune obligation. D’ailleurs, nous n’avons aucun calibrage. Nous envoyons nos textes à un graphiste qui crée à chaque fois une nouvelle maquette [NDLR Alternatif a également reçu le prix de la création graphique]. Ce qui a fait le succès du magazine, c’est qu’il s’impose comme une respiration. Hors de question de changer ça en s’imposant des dates de sortie et un format contraint » sourit l’ancienne journaliste de la Voix du Nord.

Le magazine devrait prochainement devenir un webzine à part entière avec sur le site Internet d’Alternatif des diaporamas, des articles augmentés.

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Pourquoi Roubaix et son magazine Alternatif ont remporté le prix de la presse territoriale

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement