Energie

Photovoltaïque : la décentralisation énergétique à l’épreuve des faits

| Mis à jour le 28/08/2018
Par • Club : Club Techni.Cités

(Lorient) Dircom

Attendues jeudi 28 juin, les conclusions du groupe de travail solaire devraient doper les projets photovoltaïques mais laisser les collectivités sur leur faim. En particulier celles du nord de la France qui n’auront probablement pas les appels d’offres régionalisés qu’elles espéraient. La volonté de protéger le modèle économique du réseau électrique national freine par ailleurs le développement de circuits courts auxquels aspirent de nombreux territoires.

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

cet article fait partie du dossier

Comment libérer l'énergie solaire

C’est peu dire qu’ils ne sont pas satisfaits par la tournure des choses. Au début du mois, environ 200 élus de tous bords signaient une tribune demandant pour l’énergie solaire « une répartition équilibrée des équipements de production entre tous les territoires ». Pas sûr qu’ils aient été entendus. Car en présentant mardi 22 mai un premier bilan des discussions du groupe de travail solaire qui ambitionne de « libérer » la filière, le ministère de la Transition écologique et solidaire n’avait pas caché que la régionalisation des appels d’offres photovoltaïques n’était pas une ...

Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club Techni.Cités

Déjà abonné ? Identifiez-vous
+
Mot de passe oublié ?
Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, profitez de l’offre découverte 30 jours gratuits !

Offre découverte
Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club Techni.Cités

ABONNEZ-VOUS
Dossier
Commentaires

2  |  réagir

02/07/2018 12h00 - 1noel2

Les écologistes ont ils les moyens de leurs ambitions  ?
Comment la France peut elle développer une politique énergétique basée principalement sur les éoliennes et le photovoltaïque alors que la production de ces deux technologies est quasiment nulle dans notre pays?
L’ importation de centaines de millions de panneaux PV et de dizaines de milliers d’ eoliennes représente des centaines de Milliards d’ € impossibles à sortir, vu l’ étatt de notre balance commerciale

Signaler un abus
26/06/2018 09h03 - Jean Cévaër

Très intéressant mais il faudrait lire la suite. JC

Signaler un abus

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

Formations

Evènements

services

Thèmes abordés

Prochain Webinaire

Comment mettre la donnée au service des politiques publiques ?

de La Gazette des communes

--
jours
--
heures
--
minutes

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP