Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Education

Une commune peut-elle décider unilatéralement de se retirer d’un regroupement pédagogique intercommunal ?

Publié le 25/06/2018 • Par Gabriel Zignani • dans : Réponses ministérielles

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

Réponse du ministère de l’Education nationale : Le regroupement pédagogique intercommunal (RPI) peut être constitué sous la forme d’une entente intercommunale, en application des articles L. 5221-1 du code général des collectivités territoriales et L. 212-2 du code de l’éducation. L’article L. 5221-1 précité précise que « deux ou plusieurs conseils municipaux […] peuvent provoquer entre eux, par l’entremise de leurs maires ou présidents, une entente sur les objets d’utilité communale ou intercommunale compris dans leurs attributions […]. Ils peuvent passer entre eux des conventions à l’effet d’entreprendre ou de conserver à frais communs des ouvrages ou des institutions d’utilité commune. »

La constitution d’un RPI se formalise ainsi par la conclusion d’une convention, laquelle prévoit notamment les modalités de retrait du RPI. Il convient en conséquence de se référer à chaque convention pour en connaître les modalités de retrait. En l’absence de précision sur les modalités de retrait dans la convention, l’accord des autres parties à la convention devra être recueilli. Par ailleurs, la modification d’un regroupement pédagogique intercommunal pouvant avoir des conséquences sur la répartition des emplois d’enseignants des écoles du regroupement, il devra être pris attache auprès de l’inspecteur d’académie – directeur académique des services de l’éducation nationale (IA-DASEN), chargé de répartir les emplois d’enseignants dans son département,  qui consultera le conseil départemental de l’éducation nationale (CDEN) en application de l’article R. 235-11 du code de l’éducation.

Domaines juridiques

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Télétravail : comment protéger la santé des agents

de La Rédaction avec le soutien de MUTAME

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Une commune peut-elle décider unilatéralement de se retirer d’un regroupement pédagogique intercommunal ?

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement