Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
  • Accueil
  • Actualité Culture
  • « Si l’exception culturelle existe, c’est parce que les élus ont participé à son édification » – Robin Renucci

Politiques culturelles

« Si l’exception culturelle existe, c’est parce que les élus ont participé à son édification » – Robin Renucci

Publié le 20/06/2018 • Par Hélène Girard • dans : Actualité Culture, France

Robin-Renucci
© Jean-Christophe Bardot
Pour le comédien et metteur en scène Robin Renucci, qui dirige les Tréteaux de France, le ministère de la Culture fait fausse route avec le plan « La culture près de chez vous ». Dans un entretien avec La Gazette, il explique sa vision des politiques culturelles au plus près des territoires et parle de ses relations avec les élus des petites communes.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Présenté le 29 mars par la ministre de la Culture Françoise Nyssen, le plan « La culture près de chez vous » a suscité de vives réactions dans le réseau des équipements labellisés du spectacle vivant :  centres dramatiques nationaux, scènes nationales, centres chorégraphiques nationaux, centres nationaux de création musicale).

Le comédien et metteur en scène Robin Renucci, directeur des Tréteaux de France, s’est élevé publiquement contre ce plan. Le 18 avril dernier, en sa qualité de président de l’Association des centres dramatiques nationaux (ACDN), il a cosigné, avec ses homologues du Syndicat national des entreprises artistiques et culturelles, de l’Association des scènes nationales, de l’Association des centres chorégraphiques nationaux ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Références

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

« Si l’exception culturelle existe, c’est parce que les élus ont participé à son édification » – Robin Renucci

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement