Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
  • Accueil
  • Actualité
  • France
  • De bonnes intentions aux préconisations pour favoriser l’emploi des personnes handicapées

Handicap

De bonnes intentions aux préconisations pour favoriser l’emploi des personnes handicapées

Publié le 20/06/2018 • Par Catherine Maisonneuve • dans : France

Travailleur handicapé
Firma V / Adobe Stock
Dominique Gillot, présidente du Conseil national consultatif des personnes handicapées (CNCPH) a remis le 19 juin un rapport sur l'emploi des personnes handicapées et sur les aidants ayant une activité professionnelle. Les solutions qu'elle espère retrouver dans le projet de loi Avenir professionnel.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Dominique Gillot, présidente du Conseil national consultatif des personnes handicapées (CNCPH) avait été chargée par le Gouvernement de plancher sur le thème de l’embauche et du maintien en emploi des personnes en situation de handicap. Elle s’est aussi penchée sur la conciliation entre aider et avoir une activité professionnelle pour les aidants. Un thème à double cible qui a donné lieu à un rapport en deux tomes remis le 19 juin à Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé, Sophie Cluzel, secrétaire d’Etat auprès du Premier ministre chargée des personnes handicapées, et Muriel Pénicaud, ministre du Travail.

Un énième rapport, qui a pour mérite, lui, de partir des intéressés eux-mêmes : il tend un miroir objectif sur les difficultés rencontrées au quotidien. Sans pathos, il formule des « pistes d’amélioration » concrètes qui, dit le Gouvernement, « vont nourrir le projet de loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel » porté par Muriel Pénicaud. Le projet de loi  a été adopté en première lecture par l’Assemblée nationale ce même 19 juin. Les amendements seront à guetter au sénat…

« Stop aux bonnes intentions charitables »

« Le Président de la République a indiqué vouloir faire « du handicap, la priorité de son quinquennat pour construire une société inclusive, bienveillante, solidaire », c’est une parole politique forte qui doit irriguer toutes les politiques publiques », écrit en préambule Dominique Gillot. Mais, ajoute la présidente du CNCPH, « elle ne peut s’accomplir uniquement « en faveur » des personnes concernées. Elle doit les impliquer directement pour réussir. Beaucoup de ces personnes que j’ai rencontrées disent plus ou moins fort « stop aux bonnes intentions charitables dégoulinant des textes bien-pensants » (qui constituent et sous-tendent l’essentiel de la littérature institutionnelle existante) ».

Le  tome 1 « Sécuriser les parcours, cultiver les compétences » représente un gros travail qui aboutit à 51 préconisations qui, elles-mêmes, se déclinent en plusieurs mesures ciblées à commencer par l’amélioration de l’accueil dans les maisons départementales des personnes handicapées (MDPH), chargées d’orienter les personnes, et qui sont actuellement « source[s] de complexité » et de « frustration ». « Les personnes entendues témoignent du sentiment d’être perçues comme des postulants à l’aide sociale, l’assistance, alors qu’elles viennent s’informer sur leurs droits.

Le maintien dans l’emploi constitue un volet particulièrement intéressant (maladie, inaptitude, reclassement…). Ces préconisations ont pour objectif de « sortir les personnes handicapées de leur assignation identitaire pour leur permettre de s’épanouir dans un environnement professionnel adapté, bienveillant et producteur de dynamisme partagé », résume Dominique Gillot qui salue par la même occasion la mise en place du dispositif « emploi accompagné ».

En vigueur depuis 2017, il permet à un salarié et à son employeur de bénéficier d’un accompagnement dans la prise de poste ou son maintien. Non sans une pointe d’inquiétude sur la poursuite de son financement, vu le contexte de remise en cause des aides sociales…

« Un même texte législatif pour les avancées de portée inclusive »

Le tome 2 « Préserver nos aidants, une responsabilité nationale » porte sur la conciliation entre rôle d’aidant (de personnes handicapées, âgées, malades) et vie professionnelle. Le sujet s’invite de manière pressante dans le débat public explique Dominique Gillot. Les raisons sont multiples : « allongement de la durée de la vie, « manque » de structure d’accueil pour enfants handicapés, pour les personnes handicapées vieillissantes, logements trop petits pour accueillir le parent vieillissant, méfiance des enfants pour les maisons de retraites médicalisées, coût difficilement supportable des Ehpad, et activité professionnelle des femmes » (qui autrefois, « et dans un passé encore très récent » prenaient en charge les personnes dépendantes, ndlr).

Le rapport du CNCPH formule 34 recommandations pour faire évoluer le droit social, dont la dernière, et non la moindre, veut, en creux, combattre l’éparpillement actuel des « véhicules législatifs » : « préparer une loi de modernisation et d’harmonisation sociale qui prenne dans un même texte législatif ces avancées de portée inclusive »…

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Gagner en efficacité : les points clés pour passer à l’e-administration

de Les webinars de DOCAPOSTE

--
jours
--
heures
--
minutes

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

De bonnes intentions aux préconisations pour favoriser l’emploi des personnes handicapées

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement