Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Energie

Les collectivités engagent un bras de fer avec Enedis

Publié le 22/06/2018 • Par Arnaud Garrigues • dans : A la une, actus experts technique, France

ENEDIS
CC by Classiccardinal
Près de 500 contrats de concession électrique vont arriver à échéance dans les années à venir. L'occasion pour les collectivités menant une politique énergétique ambitieuse de reprendre la main sur la gestion de leur réseau de distribution.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Qui sait, aujourd’hui, que les réseaux de distribution électrique appartiennent aux collectivités ? Peu de monde. Un constat révélateur de la position de force d’EDF et de sa filiale Enedis, qui bénéficient d’un monopole sur 95 % du territoire. Certes, ce système permet d’avoir un coût identique partout en France, Enedis étant le garant de la péréquation entre les concessions qui gagnent de l’argent – plutôt en milieu urbain – et celles qui en perdent.

Mais il pose aussi question, les collectivités ayant difficilement voix au chapitre quand il s’agit de décider de la nature et du montant des investissements ou d’obtenir des informations sur leurs concessions. Sans parler des bénéfices considérables réalisés par Enedis.

Si la situation a longtemps convenu à tous les acteurs, elle est de plus en plus contestée. Et, dans le sillage de la transition énergétique, les élus ont en effet conscience que les réseaux d’électricité, gaz et chaleur vont jouer un rôle prépondérant dans les politiques énergétiques ambitieuses qu’ils veulent mener localement.

La fin des contrats approche

Il est donc primordial pour eux de reprendre la main sur la gestion de ces réseaux et de profiter du moment clé que constitue l’arrivée à échéance prochaine des contrats de concession électrique. Sachant que la négociation d’un nouveau contrat dure en général entre douze et dix-huit mois, et que la majorité d’entre eux prendront fin autour de 2021, c’est aujourd’hui qu’il faut préparer cette phase intense de dialogue.

Pour servir de base de négociation, un nouveau modèle de contrat a été élaboré par

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Techni.Cités

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne
Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Club RH : Moderniser et sécuriser ses recrutements

de La rédaction avec le soutien du CNAS et de la MNT

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Les collectivités engagent un bras de fer avec Enedis

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement