logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/569653/des-cancers-dus-au-travail-encore-non-reconnus-comme-maladie-professionnelle/

SANTÉ AU TRAVAIL
Des cancers dus au travail encore non reconnus comme maladie professionnelle
Isabelle Verbaere | Actu Emploi | actus experts technique | France | Toute l'actu RH | Publié le 21/06/2018

Qu’ils travaillent pour les espaces verts, l’entretien des bâtiments, pour l’assainissement ou la voirie, de très nombreux territoriaux sont exposés à des substances cancérigènes. Pourtant rares sont ceux qui bénéficient d’une reconnaissance en maladie professionnelle lorsqu’ils développent une tumeur. Les premiers résultats d’une étude de l’Anses, présentés lors du 35ème congrès de médecine et santé au travail qui s’est tenu à Marseille du 5 au 8 juin dernier, pointe les substances à risque et les métiers les plus exposés.

Fumée de diesel, pesticides, hydrocarbures aromatiques polycycliques (Hap) : de très nombreuses substances classées cancérogènes pour l’homme sont présentes dans l’environnement de travail des agents territoriaux. Tous les secteurs d’activité des services techniques sont concernés, espaces verts, bâtiments, garages, assainissements, voirie. Les sapeurs-pompiers aussi sont exposés par le biais des fumées. Dans quelle mesure ces situations à risque provoquent-elles des cancers ?

Modalités de reconnaissance mal adaptées dans la fonction publique

L’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) a présenté les premiers résultats d’une étude sur les cancers liés à des situations d’exposition professionnelle, à l’occasion du 35ème congrès de ...

POUR ALLER PLUS LOIN