Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club RH

Santé au travail

Des cancers dus au travail encore non reconnus comme maladie professionnelle

Publié le 21/06/2018 • Par Isabelle Verbaere • dans : Actu Emploi, actus experts technique, France, Toute l'actu RH

zerophyto-2
Rafael Ben-Ari - Fotolia
Qu’ils travaillent pour les espaces verts, l’entretien des bâtiments, pour l’assainissement ou la voirie, de très nombreux territoriaux sont exposés à des substances cancérigènes. Pourtant rares sont ceux qui bénéficient d’une reconnaissance en maladie professionnelle lorsqu’ils développent une tumeur. Les premiers résultats d’une étude de l’Anses, présentés lors du 35ème congrès de médecine et santé au travail qui s’est tenu à Marseille du 5 au 8 juin dernier, pointe les substances à risque et les métiers les plus exposés.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Fumée de diesel, pesticides, hydrocarbures aromatiques polycycliques (Hap) : de très nombreuses substances classées cancérogènes pour l’homme sont présentes dans l’environnement de travail des agents territoriaux. Tous les secteurs d’activité des services techniques sont concernés, espaces verts, bâtiments, garages, assainissements, voirie. Les sapeurs-pompiers aussi sont exposés par le biais des fumées. Dans quelle mesure ces situations à risque provoquent-elles des cancers ?

Modalités de reconnaissance mal adaptées dans la fonction publique

L’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) a présenté les premiers résultats d’une étude sur les cancers liés à des situations d’exposition professionnelle, à l’occasion du 35ème congrès de ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Techni.Cités

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne
Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Club RH : Moderniser et sécuriser ses recrutements

de La rédaction avec le soutien du CNAS et de la MNT

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur le Club RH

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Des cancers dus au travail encore non reconnus comme maladie professionnelle

Votre e-mail ne sera pas publié

Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement