Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Ressources humaines

Le directeur financier, un rôle qui dépasse le cadre budgétaire

Publié le 14/06/2018 • Par Pascale Tessier • dans : A la Une finances, Actualité Club finances, France, Toute l'actu RH

Fotolia_92424310_XS
Fotolia beeboys
La culture de la finance doit trouver sa place dans la gestion des collectivités. Les directeurs financiers sont venus s’en convaincre lors des 14èmes Assises des services publics.

 

Le dirigeant financier est-il un acteur de la transformation publique ? Posée en fil rouge de la 14ème édition des Assises des services publics -organisée, mardi 12 juin à Paris, par l’association nationale des directeurs financiers et de contrôle gestion (DFCG)-, la question prend du sens dans le cadre de la réforme engagée dans le cadre du plan Action publique 2022.

“Le réseau des directeurs financiers et de contrôle de gestion souhaite y participer activement”, a assuré Bruno de Laigue, président de la DFCG. Mais “les moyens ou les leviers” dont disposera le directeur financier du secteur public seront-ils similaires à ceux du privé ? Se dirige-t-on vers “une transformation profonde de la fonction financière dans le secteur public” ? Cette dernière a t-elle la possibilité ou la nécessité d’inspirer des changements dans le privé ?

Une force de proposition

Rebondissant sur cette déclinaison d’interrogations, Olivier Dussopt -secrétaire d’État auprès du ministre de l’Action et des Comptes publics- a insisté sur la fonction “d’acteur opérationnel” du directeur financier, “essentiel pour instaurer des relations de confiance au sein des services. Nous souhaitons le valoriser, car il est la condition nécessaire pour une mise en œuvre efficace de réformes structurelles sur l’organisation de l’action publique.” À ses yeux, le directeur financier doit être doté “de solides capacités d’écoute et d’empathie, de créativité et de sens de l’innovation, de force de proposition et de conviction.” Et outre une meilleure qualité de services et un environnement de travail modernisé, la réforme devra “revoir en profondeur nos métiers et nos modes d’action, et même changer de culture administrative.”

Répondant à Bruno de Laigue qui avait assuré l’adhésion de ses pairs comme “force de proposition” dans la réforme financière de la fonction publique, Oliviers Dussopt a insisté sur les besoins en terme “de réseaux, de coopération et d’échanges de bonnes pratiques entre les dirigeants financiers.”

Un positionnement de proximité

Une incitation que l’association avait anticipée en articulant la journée autour de tables rondes axées sur des expériences de terrain. Thomas Cazenave, délégué interministériel à la Transformation publique qui a ainsi incité à innover et expérimenter en abordant les enjeux de la transformation publique.

Pour évoquer le binôme permettant de mener à bien une transformation, Emmanuel Rousselot, secrétaire général de l’Institut national de l’information géographique forestière (IGN) a pour sa part valorisé le tandem directeur général-directeur financier, au sein du projet de transformation stratégique dans lequel l’établissement public s’est lancé dans “une relation proche, régulière, agile avec le directeur général qui a soif de conseils. C’est un positionnement privilégié de proximité. » Au directeur financier « d’assurer le directeur général du réalisme. C’est une relation pivot qui rend possibles ou non les transformations », a insisté Emmanuel Rousselot.

Réagir à cet article

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Le directeur financier, un rôle qui dépasse le cadre budgétaire

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement