Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Transport

Coup de boost sur l’accessibilité en Ile-de-France avant les JO 2024

Publié le 14/06/2018 • Par Juliette Vilrobe • dans : Actu ingénierie publique, Régions

Farida Adlani, Pierre Deniziot et Vincent Roger ont présenté les actions de l'Ile-de-France en matière d'accessibilité au salon Autonomic le 13 juin.
Farida Adlani, Pierre Deniziot et Vincent Roger ont présenté les actions de l'Ile-de-France en matière d'accessibilité au salon Autonomic le 13 juin. Juliette Vilrobe
L'Ile-de-France, très en retard sur l'accessibilité de ses transports, met les bouchées doubles pour offrir une ville adaptée à tous les types de handicap d'ici Paris 2024. Des efforts seront faits sur les gares ferroviaires mais le métro pose problème.

« Les JO sont une superbe opportunité pour la région de travailler sur l’accessibilité. » L’Ile-de-France met enfin la main au porte-monnaie pour rattraper son retard en termes d’accessibilité des transports pour les personnes handicapées. Pierre Deniziot, délégué spécial en charge du handicap à la région, l’a assuré lors du Salon Autonomic, ce seront 1,4 milliard qui seront déboursés d’ici 2024 pour améliorer les transports franciliens. Aujourd’hui, 148 gares ferroviaires sont adaptées aux personnes en situation de handicap. L’objectif est de porter ce chiffre à 266, soit 90% du trafic de passagers.

« Il faut des infrastructures adaptées, des services adaptés et donc une formation du personnel pour garantir l’accueil de tout type de handicap, détaille Pierre Deniziot. Et comme un ascenseur ou un escalator en panne ne sert à rien, nous misons beaucoup sur la télé-réparation pour mieux gérer ces équipements. »

Pour les transports de surface, tous les tramways et 500 lignes de bus sont déjà accessibles. « L’objectif de transports de surface 100% accessible sera respecté avant les JOP » [ndlr. Jeux olympiques et paralympiques], affirme Vincent Roger, délégué spécial en charge des JOP à l’Ile-de-France. De l’avis de tous les acteurs, les JO de Paris vont accélérer la mise en accessibilité de la capitale. Pour Jean-Marc Ponsot, délégué régional de l’association des paralysés de France (APF), les JO sont « l’occasion de transformer le tissu urbain et de se doter de plus d’équipement pour handicapés. Les efforts vont enfin être faits. »

Le métro inaccessible

Reste un problème : le métro. Selon Vincent Roger, il faudrait 5 milliards d’euros pour rendre toutes les lignes de métro parisiennes accessibles à tous les types de handicap. « On essaie d’adapter les lignes les plus modernes, comme la 14, et on intègre des dispositifs d’accessibilité dans tous les nouveaux projets. » La ligne 1 est labellisée Cap’handéo, accessibles aux personnes en situation de handicap mental, visuel et sonore mais pas moteur.

« Les JOP vont faire naître un tas d’innovations, annonce Vincent Roger. C’est comme la Formule 1 et les constructeurs automobiles, des innovations se créent pour une occasion spéciale avant d’être appliquées au quotidien. » Des réflexions sont en cours autour de la voiture autonome notamment pour garantir une mobilité optimale sur « le dernier kilomètre » jusqu’aux installations sportives. Une feuille de route sera déposée le 18 juin par la Région au Comité international olympique (CIO) sur la problématique des transports et de la promotion du handisport.

Régions

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Coup de boost sur l’accessibilité en Ile-de-France avant les JO 2024

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement