logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/568859/pass-culture-et-spectacle-vivant-le-coup-de-semonce-des-acteurs-publics/

POLITIQUES CULTURELLES
Pass culture et spectacle vivant : le coup de semonce des acteurs publics
Hélène Girard | Actualité Culture | France | Publié le 13/06/2018

L’Union syndicale des entreprises publiques du spectacle vivant (USEP-SV) a adressé le 12 juin une lettre ouverte à la ministre de la Culture Françoise Nyssen. Dans ce courrier, elle dénonce les modalités de mise en œuvre du Pass culture comme une « rupture radicale » avec les politiques publiques.

Souvent critiqué en aparté par les élus et les professionnels de la culture pour l’imprécision de son contenu et de ses modalités de fonctionnement, son coût (évalué à quelques 400 millions d’euros par an) et le manque de concertation avec les collectivités, le Pass culture n’avait encore jamais fait l’objet d’une telle mise en garde.

Concurrence avec les acteurs privés

Dans un courrier de deux pages daté du 12 juin 2018 et adressé à la ministre de la Culture, l’Union syndicale des entreprises publiques du spectacle vivant (USEP-SV) (1) dénonce une  « rupture radicale » avec le modèle des politiques culturelles publiques.

Les  signataires en veulent pour preuve le fait que le dispositif envisagé place les acteurs publics en situation de « concurrence directe et frontale avec les grands ...

REFERENCES


POUR ALLER PLUS LOIN