Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
  • Accueil
  • Actualité
  • France
  • Projet de loi Avenir professionnel : l’obligation d’emploi des travailleurs handicapés au programme

Handicap

Projet de loi Avenir professionnel : l’obligation d’emploi des travailleurs handicapés au programme

Publié le 11/06/2018 • Par Catherine Maisonneuve • dans : France

handicap-travail-accessibilite
#CNF / AdobeStock
Les députés entament ce 11 juin l'examen du projet de loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel dont l'article 40 simplifie l'obligation d'emploi des travailleurs handicapés.

Une première étape de la concertation lancée le 15 février sur la réforme de la politique de l’emploi des personnes en situation de handicap a été clôturée le 5 juin par Muriel Pénicaud, ministre du Travail et Sophie Cluzel, secrétaire d’Etat aux Personnes handicapées. Les principales annonces renvoient aux dispositions du projet de loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel et à de futurs amendements. Les députés examinent à partir de ce 11 juin ce texte présenté en conseil des ministres le 27 avril.

Maintien du taux de 6%

Sans surprise, les fondamentaux de l’obligation d’emploi des travailleurs handicapés (OETH) resteront les mêmes : un taux minimal de 6% et un seuil de 20 salariés/agents équivalents temps plein (ETP) entérinés par l’article 40 du projet de loi.

Tout juste la clause de revoyure du taux, prévue tous les cinq ans « en référence à la part des bénéficiaires de l’obligation d’emploi dans la population active et à leur situation au regard du marché du travail », devrait être abandonnée par amendement au profit d’un grand débat parlementaire « pour apprécier l’impact de la politique en faveur de l’emploi des personnes handicapées ».

Simplifier la déclaration

Confirmation aussi, pour simplifier les démarches des employeurs ...

Article réservé aux abonnés Gazette
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous à La Gazette

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au à La Gazette

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au à La Gazette

S'abonner Déjà abonné ? connexion

Thèmes abordés

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Projet de loi Avenir professionnel : l’obligation d’emploi des travailleurs handicapés au programme

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement