Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Bibliothèques

Comment Bercy freine l’extension des horaires d’ouverture des bibliothèques

Publié le 07/06/2018 • Par Emilie Denètre • dans : Actu experts finances, Actualité Culture, France

bibliotheque-enfant
AdobeStock
L’élargissement des plages d’ouverture des bibliothèques est aujourd’hui une priorité partagée par les professionnels, le ministère de la Culture et nombre d’élus locaux. Mais, dans la pratique, les termes du pacte financier État-collectivité limitent les ambitions des collectivités

En décembre dernier, l’adoption, dans le cadre de la loi de finances pour 2018, d’un abondement de 8 millions d’euros du concours particulier Bibliothèques, au sein de la dotation générale de décentralisation (DGD), signait l’engagement de l’Etat pour soutenir les collectivités désireuses de se lancer dans un projet d’extension des horaires.

Equation financière complexe

Quelques semaines plus tard, l’orthodoxie budgétaire imposée par Bercy semble rattraper les ambitions de la rue de Valois. Car certaines grandes collectivités, en passe de signer leur contrat avec l’État, pour limiter leurs dépenses de fonctionnement à +1,2%, ont aujourd’hui du mal à résoudre leur équation financière. Elles hésitent donc désormais à se lancer dans ces extensions.

En effet, au-delà du faible montant de DGD ...

Article réservé aux abonnés Gazette
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes
  • Club finances

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous à La Gazette

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au à La Gazette

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au à La Gazette

S'abonner Déjà abonné ? connexion

Références

1 Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Comment Bercy freine l’extension des horaires d’ouverture des bibliothèques

Votre e-mail ne sera pas publié

Facile

11/06/2018 09h37

Je trouve les propos de Franck Claeys, directeur « économie et finances territoriales » à France Urbaine, navrants.
Si je comprends sa logique, je ne la partage pas. Tous ceux en charge de la gestion d’une politique pourraient ainsi demander l’application du même principe… ce qui entraine de fait l’impossibilité de répondre à l’objectif fixé par l’Etat.

N’oublions pas enfin que le citoyen qui bénéficie de ces services est également le contribuable qui les paye; soit par les impôts nationaux soit par les locaux. Mais en aucun cas l’usager du service ne paye la totalité de la charge.

Commenter

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement