Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Mobilité

Non aux voitures, oui aux modes doux : la fermeture d’un pont dope la pratique du vélo

Publié le 13/06/2018 • Par Hélène Lerivrain • dans : actus experts technique, Innovations et Territoires, Régions

pont-pierre-bordeaux-vélo-mobilite
D.Doustin/Bordeaux metropole
Exit les voitures sur le pont de Pierre. Bordeaux tente de réserver son usage aux modes doux et transports en commun. Une initiative lancée en août 2017. Bilan : la fréquentation des vélos a bondi de 22 %.


« C’est une expérimentation un peu unique dans la ville. Lorsque nous sommes sur le pont de Pierre aujourd’hui, ce qui surprend le plus, c’est le silence, alors que nous sommes en plein cœur de ville », souligne Pierre Samblat, adjoint au chef du service « circulation et stationnement » de Bordeaux métropole. En tant que chef de projet, c’est lui qui pilote le test de la réservation de ce pont aux modes doux et aux transports, une initiative lancée en août 2017.

Un ouvrage symbolique

« Avant tout, cette expérimentation montre une volonté politique. Le maire, Alain Juppé, réfléchissait à une décision majeure dans le domaine des déplacements, qui marquerait les esprits et aurait une dimension concrète afin de réduire la pollution et l’accès de la voiture dans la ville, sans pour autant ...

Article réservé aux abonnés Gazette
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes
  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous à La Gazette

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au à La Gazette

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au à La Gazette

S'abonner Déjà abonné ? connexion

Cet article est en relation avec le dossier

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Non aux voitures, oui aux modes doux : la fermeture d’un pont dope la pratique du vélo

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement