Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Enseignement supérieur

Les pôles d’enseignement supérieur de proximité dynamisent les agglos moyennes

Publié le 12/06/2018 • Par Michèle Foin • dans : France, Innovations et Territoires

la bibliothque universitaire situŽe sur le Campus, au Creusot
© Bruno Le Hir de Fallois
La majorité des pôles universitaires de proximité ont démocratisé l’enseignement supérieur. Des synergies sont nées, favorables au tissu économique local. Aujourd’hui, les élus locaux, qui investissent des sommes importantes dans le secteur, souhaitent peser sur le contenu des programmes. Ils veulent maintenir un équilibre entre formations généralistes, pour les jeunes, et pôles d’excellence spécialisés pour rayonner au niveau national et international.

Les pôles d’enseignement supérieur de proximité (PESP) jouent un rôle important dans la démocratisation des études post-bac. Situés dans des villes moyennes, ils comptent moins de 15 000 étudiants et accueillent environ 15 % des effectifs de l’enseignement supérieur en France.

Dans la plupart des cas, qu’il s’agisse d’universités de plein exercice ou de sites délocalisés d’universités de métropoles, ces PESP doivent leur existence à la volonté politique des élus locaux qui ne ménagent pas leurs efforts pour les développer.

« Nous avons commencé avec une antenne de la faculté de droit de Grenoble dans les années 80, puis il y a eu d’importantes tractations avec l’Etat pour obtenir davantage de formations universitaires », témoigne Véronique Pugeat, vice-présidente de Valence Romans agglo (56 communes, 217 300 hab.), chargée de l’enseignement supérieur. Aujourd’hui, ce pôle délocalisé compte plus de 10 000 étudiants dont 72 % sont originaires de ces deux départements. Près d’un étudiant sur deux est boursier, selon le rapport 2017 de l’Agence de développement universitaire Drôme-Ardèche, contre un sur trois en moyenne nationale. « Les décideurs locaux voulaient offrir des possibilités d’études à des lycéens qui auraient renoncé s’ils avaient dû s’expatrier et louer un appartement », précise Véronique Pugeat.

Démocratisation

En Vendée, c’est aussi une logique d’aménagement du territoire qui a prévalu lors de la création du site délocalisé de La Roche-sur-Yon agglo (13 communes, 94 900 hab.).

Article réservé aux abonnés Gazette
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous à La Gazette

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au à La Gazette

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au à La Gazette

S'abonner Déjà abonné ? connexion
Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Les pôles d’enseignement supérieur de proximité dynamisent les agglos moyennes

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement