Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Ethique publique

L’Observatoire de René Dosière auscultera les zones grises de la démocratie locale

Publié le 05/06/2018 • Par Hugo Soutra • dans : France • Source : Courrier des maires.fr

René Dosière
René Dosière La Gazette/Patricia Marais
Après la réforme constitutionnelle et la déontologie de la haute fonction publique, le tout nouvel «Observatoire de l’éthique publique» entend se pencher sur les élus, institutions et politiques publiques locales. Sans céder au «poujadisme» ni au «populisme», les universitaires et parlementaires de ce think-tank militent pour une «transparence constructive.»

Le personnel politique qui estimait le sujet de la transparence de la vie publique clos et définitivement réglé depuis l’adoption de la loi Confiance, l’été dernier, en sera pour ses frais. Un nouveau think-tank a vu le jour, jeudi 31 mai, pour « améliorer la législation existante en matière d’éthique et de déontologie. L’Observatoire de l’éthique publique travaillera sur le monde politique national et local, la haute fonction publique, la justice ainsi que les médias » a annoncé son président, l’ex-député (PS) René Dosière.

Laboratoire de recherche… et de solutions

Particulièrement investi sur les questions de transparence au cours de ses mandats parlementaires successifs, l’élu de l’Aisne et auteur de « Argent, morale et politique » n’a donc pas pu s’empêcher de rempiler. Objectif : structurer et perpétuer son travail d’« artisan indépendant » afin de faire émerger une « petite entreprise » agissant en faveur de la déontologie de la vie publique. « L’OEP réunit de façon assez inédite des universitaires comme des parlementaires passés ou présents, tous animés (…) »

Lire la suite de cet article (en accès libre) sur le site du Courrier des Maires

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

L’Observatoire de René Dosière auscultera les zones grises de la démocratie locale

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement