logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/566911/action-publique-2022-le-rapport-des-experts-mis-au-placard/

RÉFORME DE L'ETAT
Action publique 2022 : le rapport des experts mis au placard
Delphine Gerbeau | France | Publié le 04/07/2018

Le rapport très attendu du Comité d'experts Action publique 2022, constitué le 13 octobre dernier, ne devrait finalement pas être rendu public. Retour sur les neuf mois de travail du groupe avec plusieurs de ses participants.

Edouard Philippe

Edouard Philippe

Des propositions rendues publiques « au fur et à mesure du temps et de notre disponibilité, de notre volonté de transformer tel ou tel sujet », c’est ce qu’a déclaré Edouard Philippe sur les ondes de RTL [1] le 2 juillet dernier.

De là à penser que le rapport est enterré, pour cause de trop grande « disruption »… Ce rapport du Comité des experts Action publique 2022 est prêt depuis le mois de mai. Cependant, il fallait trouver le bon créneau pour le rendre public, résume Thomas Cazenave, directeur interministériel de la transformation publique.

Mais la surcharge de l’agenda du Premier ministre explique-t-elle vraiment cette non-publication ?

Une surreprésentation de la vision de l’Etat

Le comité était composé d’une trentaine de membres, pour une grande partie passés par l’ENA ou d’autres grandes écoles, bastion des futurs fonctionnaires d’Etat qui rejoignent ensuite, souvent et de plus en plus, les rangs du secteur privé.

Répartis en 21 groupes de travail thématiques, ils étaient chapeautés par trois présidents, Ross Mac Iness, président du conseil d’administration de Safran, l’ancienne directrice de cabinet de Manuel Valls à Matignon, Véronique Bédague-Hamilius, actuelle secrétaire générale de Nexity et Frédéric Mion, directeur de Sciences-Po Paris.

Auditions au pas de charge

Au départ, les groupes de travail ont organisé de très nombreuses

POUR ALLER PLUS LOIN