Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club RH

Numérique

Comprendre l’open data : les agents de Saint-Brieuc se prennent au jeu

Publié le 07/06/2018 • Par Julie Krassovsky • dans : France, Régions, Toute l'actu RH

Open_data
justgrimes via Foter.com / CC BY-SA
Pour accompagner le développement de l’open data et de son usage, la ville a sensibilisé ses agents et cadres en montant il y a peu un événement créatif inédit : "Remix ta collectivité".

[Saint-Brieuc, Côtes-d’Armor, 1 100 agents, 45 300 habitants]

Introduit dans le secteur public par la loi du 7 octobre 2016 pour une République numérique, déjà pour grande partie en vigueur, l’open data gagne peu à peu les collectivités. La commune de Saint-Brieuc, engagée dans la publication de données dès septembre 2016, a accompagné cette évolution par une journée de sensibilisation de ses agents à ses données publiques et à leur usage, événement qui s’est déroulé le 30 janvier au « fab lab » de la ville. Avec un objectif : « que les agents imaginent eux-mêmes l’exploitation de la donnée », explique Ophélie Lemoine, conseillère statutaire de la municipalité, qui a initié le projet avec le soutien du conseil départemental.

De fait, le département propose une plateforme d’open data, Dat’Armor, depuis 2014, mutualisée à toutes les collectivités du territoire afin d’éviter l’existence d’une multiplicité de sites. En quatre ans, elle a réuni une vingtaine de contributeurs. Toutefois, pour aller plus loin, Dominique Baron, chargé du développement et de l’animation « open data » au conseil départemental des Côtes-d’Armor, s’est interrogé sur la façon d’intéresser les agents à ce sujet « un peu abstrait ». « L’open data reste un thème assez difficile à faire vivre dans les collectivités », admet-il.

Une plateforme d’échanges ?

De son côté, Saint-Brieuc s’est lancée dans la recherche, auprès de ses services, de jeux de données publiables sur Dat’Armor. « Au-delà de cette prospection, nous nous sommes demandé de quelle façon

Article réservé aux abonnés Gazette
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous à La Gazette

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club RH

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club RH

S'abonner Déjà abonné ? connexion

Cet article est en relation avec le dossier

Régions

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club RH

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Comprendre l’open data : les agents de Saint-Brieuc se prennent au jeu

Votre e-mail ne sera pas publié

Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement