Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Mobilité

Pourquoi la loi sur les mobilités se fait toujours attendre

Publié le 29/05/2018 • Par Camille Selosse • dans : A la une, actus experts technique, France

bus
PR180.2 / Wikimedia Commons
La Loi d'orientation sur les mobilités (LOM) voit sa présentation régulièrement repoussée. La faute à la réforme ferroviaire qui occupe tout l’espace, mais aussi à des blocages sur les infrastructures à réaliser et les financements nécessaires. Dans le secteur, l’impatience commence à se faire sentir.

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

Telle Anne scrutant l’horizon, le secteur des transports ne voit toujours rien venir concernant la Loi d’orientation sur les mobilités (LOM). Initialement annoncée pour le premier trimestre, la LOM n’a de cesse d’être retardée. Pendant longtemps, la date du 16 mai était évoquée pour une présentation en conseil des ministres. Désormais, la ministre des Transports répète à l’envi qu’elle compte dévoiler cette loi, “dans les prochaines semaines, avant l’été”. Mais de plus en plus d’acteurs commencent à en douter.

Le ferroviaire avant la LOM

La faute incombe en partie à la réforme ferroviaire. Offrant peu de répit à Elisabeth Borne et à son cabinet, le dossier SNCF occupe l’espace. La remise du rapport Spinetta le 15 février a donné le coup d’envoi d’un renversement de calendrier. Alors ...

Article réservé aux abonnés Gazette
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes
  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous à La Gazette

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au à La Gazette

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au à La Gazette

S'abonner Déjà abonné ? connexion

Thèmes abordés

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Pourquoi la loi sur les mobilités se fait toujours attendre

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement