Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club RH

Dialogue social

Dialogue social sous tension : les enjeux du face-à-face entre employeurs et syndicats

Publié le 28/05/2018 • Par Solange Fréminville • dans : A la Une RH, Actu Emploi, France, Toute l'actu RH

Dialogue social sous tension dans la FPT
Dialogue social sous tension dans la FPT @Colcanopa
Les collectivités ont besoin de pratiquer un dialogue social de qualité en raison des réformes en cours. Mais le projet de «simplification » des instances représentatives et le manque de marge de manœuvre des communes pourraient susciter des tensions.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Le gouvernement entend rénover le dialogue social « en simplifiant le paysage des instances représentatives » (comité technique, commission administrative paritaire, comité d’hygiène, de sécurité et de conditions de travail [CHSCT]), a déclaré le Premier ministre le 1er février. « Ce n’est pas parce qu’on simplifie qu’on règle les problèmes, commente Gérard Taponat, directeur du master “négociations et relations sociales” de l’université Paris-Dauphine. Les sujets ne vont pas changer. »

Des sujets cruciaux : fusions, réorganisations, rémunérations, conditions de travail, etc., exigeant plus que jamais un dialogue social de qualité. « Il permet les mutations dans des conditions socialement acceptables, qui conviennent à tous », souligne l’expert. Dans la territoriale, beaucoup d’acteurs sont conscients de l’ampleur des enjeux.

« Nous avons plus besoin de dialogue social aujourd’hui qu’hier à cause des restructurations, des évolutions des métiers, de l’usure professionnelle. »

« Nous avons plus besoin de dialogue social aujourd’hui qu’hier à cause des restructurations, des évolutions des métiers, de l’usure professionnelle, analyse Patrick Coroyer, président de l’Association nationale des DRH des territoires (ANDRHDT). Il nous faut des organisations syndicales fortes qui font remonter les problèmes. »

Sans doute, les échanges et les négociations entre employeurs et représentants du personnel constituent un coût à cause du temps passé en réunions et en préparation de ces dernières. Mais « il serait intéressant d’estimer le coût du non-dialogue, plaide ­Christophe Nouhaud, élu FSU à la région ­Nouvelle Aquitaine (8 500 agents, 5,9 millions d’hab.) : les agents qui ne sont pas pris en compte se sentent moins bien au travail, ont plus d’arrêts de maladie et d’accidents. » Sans compter le risque de conflits.

Mécontentement

Cependant, la capacité de dialogue des employeurs est freinée par le manque d’autonomie des collectivités, les restrictions budgétaires et les contraintes liées à l’application des réformes. « Il n’y a pas d’argent à négocier et peu de marges de manœuvre », constate Pascale Fréry, directrice générale adjointe (DGA) chargée des ressources humaines et des relations sociales de la ville de Grenoble (2 775 agents, 160 700 hab.).

Sans compter la tendance au recul de la syndicalisation et de la participation aux élections, qui n’est pas spécifique à la territoriale. Et enfin, le contexte de réformes qui bousculent la fonction publique et suscitent du mécontentement. Le dialogue social a tendance à être plus tendu ou à faiblir. Avec le risque que cela se détériore à l’approche des élections professionnelles de décembre 2018.

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club RH

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Dialogue social sous tension : les enjeux du face-à-face entre employeurs et syndicats

Votre e-mail ne sera pas publié

Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement