logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/565796/mna-la-compensation-financiere-nest-pas-a-la-hauteur-du-probleme/

JEUNES MIGRANTS
MNA : « La compensation financière n’est pas à la hauteur du problème »
Rouja Lazarova | Actu experts finances | France | Publié le 25/05/2018

Fabrice Perrin, DGS du département de l’Indre et Loire (600 200 habitants), revient sur la situation des mineurs non accompagnés dans le département et réagit à l’accord entre l’Assemblée des départements de France et Matignon sur cette épineuse question.

Quelle est la situation des mineurs non accompagnés dans votre département ?

Le département a connu une accélération des arrivées de mineurs non accompagnés à partir de l’été 2017. A la mi-avril 2018, nous avions accueilli et évalué 319 MNA et si les rythmes se maintiennent, ce chiffre va grimper à 1130 à la fin de l’année. A titre de comparaison, nous avons évalué 553 MNA en 2017 et 269 en 2016. En ce qui concerne les mineurs étrangers admis à l’Aide sociale à l’enfance (ASE), en 2018, il sont déjà 125, contre 154 en 2017, et 69 en 2016. Enfin, les coût globaux liés aux MNA ont explosé : 11,9 M€ en 2017 contre 3,8 M€ en 2016, et une projection pour l’année 2018 allant jusqu’à 20 M€.

Face à cette situation nous sommes au bord de la rupture. Notre service d’évaluation a fermé à plusieurs ...

POUR ALLER PLUS LOIN