Environnement

Biodiversité : Nicolas Hulot s’appuie sur l’international pour susciter un sursaut national

Par • Club : Club Techni.Cités

2

fabien calcavechia

Le ministre de la Transition énergétique a annoncé une consultation, en vue d’un plan biodiversité, vendredi, dans un contexte où il rencontre plus d’opposition que de soutien du gouvernement, notamment des ministres de l’Agriculture et du Logement.

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

Nicolas Hulot est allé chercher à Marseille un promontoire international, auprès de l’IUCN, pour lancer l’appel à contribution de son plan Biodiversité national, vendredi 18 mai. L’Union internationale pour la conservation de la nature organisera en effet, dans la ville phocéenne, son congrès mondial en 2020. Cette échéance proche est aussi celle de la Convention sur la diversité Biologique (CDB) des Nations Unies, en Chine, et de l’heure du bilan des objectifs internationaux d’Aïchi (signés en 2010), d’ores et déjà très décevant du point de vue de la France.

La Stratégie nationale de la biodiversité (2011- 2020) n’a en effet pas fait l’objet d’engagements importants de la part de tous les acteurs ; et la loi Biodiversité de 2016 reste à appliquer. Pendant ce temps, la biodiversité ...

Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club Techni.Cités

Déjà abonné ? Identifiez-vous
+
Mot de passe oublié ?
Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, profitez de l’offre découverte 30 jours gratuits !

Offre découverte
Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club Techni.Cités

ABONNEZ-VOUS
Commentaires

3  |  réagir

28/05/2018 12h09 - Manné

D’un côté, les intérêts des Russes, chinois, américains et autres…..qui attendent la fonte du Pôle Nord grâce au réchauffement climatique pour y capter le pétrole existant (guerres à prévoir) et de l’autre une population mondiale trop attentiste de décisions politiques….qui ne viendront pas.
La biodiversité dans tout ça, c’est classement vertical par tous les humains en inertie (attendant que quelqu’un fasse quelque chose)! et ne parlons pas de l’avenir de l’humain sur cette planète dirigée par le dieu « Argent ». Attendons donc…..que la biodiversité commence à rapporter de l’argent!?
produits phyto dans vos produits d’entretien maison et pas seulement dans les champs,dans votre alimentation, vêtements, objets divers et j’en passe…. le saviez-vous? Vous ou vos enfants êtes asthmatiques ou pas encore? Pourquoi attendre? et attendre quoi?
Seule votre manière de consommer, de dépenser aura une influence (en sus des humains qui se remuent un peu partout)sur les politiques et financiers. Il faut réduire le dieu « Argent » pour une vie possible des et par les humains pour la totalité de la vie de la planète! Que chacun commence à regarder ses consommations : sont-elles nécessaires, obligatoires ou bien suscitées par l’orgueil, la frime, la vanité, etc…? Pourquoi achetez-vous ce que vous achetez? Pourquoi acheter ce produit plutôt qu’un autre? Quelles conséquences à mon achat? Agissons en tant qu’individus responsables.
Désolée de vous paraître abrupte mais mettez du sens dans vos vies et la roue pourra tourner dans un sens positif pour la biodiversité, c’est-à-dire pour vous-mêmes et vos enfants. Les gens des villes sont trop déconnectés de la campagne (« c’est loin », « c’est sale », « il y a des insectes » : LOL!c’est ça la vraie Vie!). Je cite « Il en faut de l’utopie à un brin d’herbe pour pousser » et pourtant regardez cette herbe partout…

Signaler un abus
23/05/2018 07h57 - sirius

Cet appel à l’international a quelque chose de désolant tant il révèle le désarroi d’un ministre impuissant à infléchir la politique de son gouvernement .
Ainsi il est bien évident que le ministre de l’agriculture s’oppose à toute évolution vers le respect des équilibres naturels .

Signaler un abus
23/05/2018 09h45 - ratonus

Il faut en finir avec la pollution agricole.
Tout le monde sait que les produits phyto sont nocifs.
Arrêtons également de construire en périphérie des villes et villages et rénovons le bâti ancien.

Signaler un abus

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

Formations

Evènements

services

Thèmes abordés

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP