Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Coût des services publics

Services publics : connaître la valeur pour faire savoir le prix

Publié le 22/05/2018 • Par Cédric Néau • dans : A la Une finances, Actu experts finances, Dossiers finances, France

Cout-services-publics
Montage P.Distel / La Gazette
Les collectivités ne disposent pas d'outils afin de définir les coûts des services publics locaux. Une lacune dans un contexte de réduction des dépenses et de pression des contribuables pour le maintien d'un haut niveau de prestation. Mais les choses changent peu à peu...

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

La formule est servie ad nauseam : faire mieux avec moins. Depuis 2014, la baisse des dotations puis la contractualisation poussent les collectivités à économiser sur tout. Mais par rapport à quoi ? Il n’existe pas en France de référentiel de coût standard pour chaque service local, comme c’est le cas, par exemple, en Italie ou au Royaume-Uni.

Les collectivités se voient contraintes d’optimiser leur budget en fonction de repères ou d’objectifs très relatifs, avec l’espoir de préserver, a minima, le même niveau de service. Il faut en passer par des mutualisations, des revues de dépenses, des plans pluriannuels d’investissements, des pactes financiers et fiscaux, longs et coûteux à mettre en place.

Si les élus avancent dans un tunnel sans lumière ...

[70% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Finances

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club finances pendant 30 jours

J’en profite
2 Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Services publics : connaître la valeur pour faire savoir le prix

Votre e-mail ne sera pas publié

Henri Tanson

23/05/2018 08h20

Le coût des services publics locaux est facile à connaître: ne connaît-on pas les budgets des collectivités ?
La politique actuelle, de type néolibérale, ne veut plus voir les services publics qu’à travers le filtre de l’argent, de la rentabilité, du profit; le reste est très secondaire.
C’est cette démarche qui nous amène, contre notre gré, à accepter que nos services publics (tous les services publics et les entreprises d’Etat) soient mis en concurrence avec le privé; c’est la demande de l’Union européenne à travers l’article 106 du TFUE et à travers les demandes répétées de la Commission, inscrites dans les Grandes Orientations de Politique économiques et les Recommandations.
Nous sommes un des seuls pays de l’UE à avoir cette culture du service public; et ça n’est pas compatible avec le néolibéralisme qui veut voir la France comme une entreprise, une start’up…
C’est une choix politique; est-ce le vôtre ?

François GERNIGON

25/05/2018 12h14

Bonjour,

J’ai développé un logiciel de stratégie budgétaire SFP (Stratégie Financière Partagée), car en dehors des tableurs EXCEL très vite limités dans leur fiabilité et possibilité de déploiement, il n’existe pas ou peu d’outil pouvant répondre aux exigences de gestion nécessaires dans les collectivités territoriales.

SFP permet l’élaboration de stratégies budgétaires pluriannuelles, permettant de croiser la section fonctionnement et d’investissement tout en sécurisant les ratios d’équilibre budgétaire.

Les compteurs de pilotage permet de responsabiliser les élus et responsables de service sur la consommation de leur budget (exécution budgétaire) et ainsi de performer le coût des services la capacité à investir.
En une phrase… Faire plus avec autant, ou autant avec moins…

Commenter
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement