Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Prévention de la radicalisation

« Face à la menace terroriste, nous avons besoin des capteurs des collectivités »

Publié le 22/05/2018 • Par Hervé Jouanneau • dans : A la une, A la Une prévention-sécurité, Actu expert santé social, Actu prévention sécurité, France

Domenach
V.Remy-Neris SG/CIPDR
Dans un entretien à la Gazette, la secrétaire générale du Comité interministériel de prévention de la délinquance et de la radicalisation, Muriel Domenach dresse un bilan d’étape du plan gouvernemental lancé en février dernier. L’occasion pour elle d’appeler les collectivités territoriales à davantage se mobiliser et à rappeler leurs rôles. Elle confirme par ailleurs la présentation avant la fin de l’année d’une nouvelle stratégie nationale de prévention de la délinquance.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Trois mois après sa présentation, le plan national de prévention de la radicalisation commence à porter ses fruits. C’est ce qu’affirme dans un entretien à la Gazette la secrétaire générale du Comité interministériel de prévention de la délinquance et de la radicalisation, Muriel Domenach, qui en détaille les premières réalisations.

Le message est clair : alors que la menace terroriste plane toujours sur le pays, le gouvernement veut afficher sa détermination. Et entend mobiliser davantage les élus locaux et les professionnels. Entretien.

Le plan national de prévention de la radicalisation a été présenté le 23 février dernier. Quel premier bilan tirez-vous de sa mise en œuvre ?

La menace terroriste est toujours prégnante. Elle se transforme et devient aujourd’hui plus diffuse, comme en ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Santé Social

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Prévention-Sécurité pendant 30 jours

J’en profite
Réagir à cet article Vous avez une question ? Posez-la à notre juriste
marche online

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

« Face à la menace terroriste, nous avons besoin des capteurs des collectivités »

Votre e-mail ne sera pas publié

Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement