Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Santé Social

Personnes âgées

Ehpad : le comité national d’éthique alerte sur la « ghettoïsation » des plus âgés

Publié le 18/05/2018 • Par Catherine Maisonneuve • dans : Actu expert santé social, France

Ehpad-personnes-ages-dependance
ME / Adobe stock
Dans un avis sur les enjeux éthiques du vieillissement rendu public le 16 mai, le Comité consultatif national d'éthique invite "à diversifier les alternatives à l’Ehpad, voire à penser l’Ehpad hors l’Ehpad".

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

« Quel sens devons-nous donner à la concentration des personnes âgées entre elles, dans des établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) ? » Avant même que les Ehpad ne fassent l’actualité début 2018,  le Comité consultatif national d’éthique (CCNE) s’était auto-saisi de la question en octobre 2016 sous la houlette de ses deux  rapporteurs Régis Aubry (médecin spécialiste des soins palliatifs) et Cynthia Fleury (philosophe et psychanalyste).

Diversifier les alternatives à l’Ehpad

Daté du 15 février, son avis vient d’être rendu public le 16 mai, avec des constats au vitriol : « l’institutionnalisation, voire la ghettoïsation des personnes âgées, pour assurer leur sécurité, forme par bien des aspects une forme de négation du vivre ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Santé Social

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Santé Social pendant 30 jours

J’en profite
1 Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club Santé Social

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Ehpad : le comité national d’éthique alerte sur la « ghettoïsation » des plus âgés

Votre e-mail ne sera pas publié

François

22/05/2018 11h40

Ma mère est décédée à son domicile. Mon père s’en occupait, aidé de personnels soignants au domicile.
C’était son choix. Seulement je peux dire que mon père a été maltraitant, malgré lui, en voulant bien faire et notamment forcer à manger. Il n’était pas formé à cela, pas à même de remettre en cause son principe : manger, c’est la vie…
Mon père s’est retrouvé seul chez lui, je l’ai vu angoissé. Il a chuté de nombreuses fois jusqu’à une fracture qui l’a conduit à l’hôpital, puis aux soins de suite puis en EHPAD, avec son accord alors que cela lui paraissait impensable.
Il est aujourd’hui (à 95 ans) apaisé et quand nous le prenons chez nous pour la journée il demande le soir à retourner « à la maison ».
Que faire lors de la grande dépendance ? Quand une présence à proximité de soignants est nécessaire en permanence ?
Il n’y a pas de réponse unique au vieillissement. Mais ne parlons pas de ghetto en parlant des EHPAD. Il s’y fait un travail admirable.
Et les familles sont invitées à y venir, avec les plus jeunes. Et alors se renoue le lien entre les générations.

Commenter
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement